Titeuf - T10 : « Nadia se Marie » - Zep - Editions Glénat.

25 août 2004 1 commentaire
  • Nadia se marie ! {{Zep}} et les éditions Glénat convient plus de deux millions de lecteurs à assister à la noce. Événement aussi attendu qu'incontournable, la sortie de ce dixième album marque un tournant dans la série. Zep abandonne - provisoirement ? - le principe des gags en une planche pour nous conter les tribulations infantiles d'un gamin confronté à l'art de la drague.

La fête de l’école se déroulera dans dix jours. Titeuf ambitionne de séduire la belle Nadia. Il se jure même d’être le seul à danser avec elle ce jour-là.

Sûr de son coup, il parie sa Playstation qu’il arrivera à ses fins. Mais Titeuf déchante bien vite ! Les filles lui sont inconnues et mystérieuses et il n’arrive pas à les comprendre. Titeuf ne connaît rien aux techniques de séduction... Mais il aimerait tant sortir avec Nadia !

Notre héros prend donc conseil auprès de ses amis : « C’est comme quand tu sors un chien », dit l’un. « Joue à la Barbie », dit l’autre.

Titeuf n’est vraiment pas convaincu par ces avis. Il se décide enfin à vaincre sa timidité et à inviter Nadia. Mais la belle a un fiancé... Catastrophe ! Titeuf s’évertuera alors à saborder ce couple naissant pour avoir une chance de conquérir le cœur de sa dulcinée et gagner son pari !

Le récent grand prix d’Angoulême, Zep, surprend ses lecteurs en publiant cette histoire savoureuse de quarante-six planches. L’auteur se révèle être fidèle aux caractéristiques de la série dans cette errance narrative, grâce à sa vision naturelle et sensible du monde de l’enfance. Les échecs de Titeuf dans ses plans drague sont évidement vecteurs de gags et situations cocasses...

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Très déçu par ce 10e Titeuf qui, malgré quelques gags réussis, patauge dans la lourdeur. Pour être tombé qq fois sur le dessin animé à la TV, j’ai trouvé que cette nlle édition est bien plus dans la lignée du dessin animé (c’est à dire lourd et caricatural) que dans celle bcp plus fine des précédents albums. Ou alors je me fais trop vieux pour cette série... J’ai plus l’âge des préaux ;-)

    Olive

    Répondre à ce message