Traffic, T2 : Echelle - Par Marie & Espinosa – Bamboo

30 janvier 2010 0
  • Sans crier gare, la collection Grand Angle nous livre le second tome de Traffic, sa série ferroviaire. Avec pour chef de gare Jean Giraud, cette nouvelle série concept semble en bonne voie!

A partir d’un banal vol de planifications des horaires d’Eurotunnel, Paskal, employé du service du mystérieux groupe Echelle, se retrouve investi d’une étrange enquête. Il faut préciser que l’employeur de notre homme est un organisme plutôt étrange à mi-chemin entre les services secrets et l’entreprise occulte ; cette société utilisée par le pouvoir (lequel ?) est chargée de "canaliser l’opinion".

Paskal, dont la vie semble d’abord rythmée par les activités de cocooning auprès de son jeune enfant, va très vite se retrouver au cœur d’un engrenage d’intérêts économiques et stratégiques parfois contradictoires et de sombres rivalités.

Dans le contexte d’ouverture à la concurrence, posséder ces informations sensibles constitue un précieux atout pour tout groupe ferroviaire concurrent. Simple thriller économique ? Pas du tout !

Cette histoire va prendre une autre tournure quand on s’apercevra que Bodgdan, « le voleur » des précieux documents et Paskal se connaissent bien. Une terrible rivalité oppose les deux hommes depuis la guerre en ex-yougoslavie. Très vite l’épopée ferroviaire va nous faire revenir sur les événements tragiques du Kosovo et ses plaies encore ouvertes.

Traffic, T2 : Echelle - Par Marie & Espinosa – Bamboo

Ce nouvel épisode de Traffic, la série thématique axée sur le monde du train lancée l’an dernier par les Editions Bamboo dans la collection Grand Angle / Focus a été écrit par Damien Marie dont on a pu apprécier les précédentes publications (Welcome to hope ou le très remarqué Ceci est mon corps).

Fidèle à ses habitudes, à son style de récit, le scénariste nous présente un monde sans illusion et particulièrement dur pour ses personnages. L’histoire est mise en images par Michel Espinosa révélé avec la série Oukase parue chez le même éditeur. Son trait fluide et réaliste colle assez bien à ce récit très rythmé.

Ce scénario noir et tragique nous éloigne vite de la vie du rail pour nous transporter dans les soubresauts du dernier conflit européen. Violent et haletant, parfois à la limite du crédible dans ses rebondissements, l’histoire est particulièrement valorisée par la mise en couleur juste et efficace de Scarlett Smulkowski. Le travail de la coloriste renforce l’unité et la personnalité de cette série-concept tout en réussissant une belle synthèse entre la noirceur du récit de Marie et le dynamisme du graphisme du dessinateur.

A raison d’une nouveauté tous les six mois, la série devrait rassembler au moins cinq albums, autant de dessinateurs et de scénaristes ; l’ensemble étant réuni sous des couvertures inédites réalisés par Jean Giraud him-self ! Patrick Cothias, autre locomotive de poids, prendra les commandes du prochain convoi. Le voyage se poursuit… à un rythme d’enfer !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la [FNAC-/achat-fnac-235078780X]

  Un commentaire ?