Vincent/Dana - Coma T1 et T2 - Steven Dupré - Glénat

23 mai 2003 0 commentaire
  • Rêve ou réalité ? Ou est-ce un cauchemar ? Quelques enfants errent dans la forêt. Ils ne savent pas comment ils y sont arrivés, et encore moins comment ils pourront s'en sortir. Mais ils sont en danger de mort. A moins qu'ils ne soient déjà plus en vie ? Ou en passe de passer l'arme à gauche ? Mystères que tout cela ! Et qui est ce Vincent, amoureux d'une fille que l'a rejeté ? Et qui ne comprend pas qu'une autre fille, Dana, semble elle au contraire fortement l'apprécier ?

Tome 1 : Des enfants perdus errent dans une forêt aussi hostile qu’étrange... Ils tentent de survivre avec leurs moyens, essayent de s’organiser tant bien que mal pour rester en vie.
Ils se relaient pour des tours de garde afin de ne pas se faire surprendre, tout en parlant avec nostalgie et amertume de leur passé, de leur vie d’avant... sans savoir comment la retrouver un jour.
Ces enfants essaient premièrement d’échapper aux griffes des piqueurs, tueurs de l’ombre redoutés mais méconnus, tout en conservant l’espoir d’atteindre les limites de cette forêt et peut-être de découvrir réellement où ils sont...
Mais le territoire des piqueurs semble ne pas avoir de frontière... Ils semblent condamnés à fuir leur vie durant.
Mais peut-on vraiment appeler ça une vie ? Car il semble qu’ils soient déjà morts...
Cette forêt ressemble à l’anti-chambre de l’Enfer où les piqueurs seraient les envoyés du Diable...

Tome 2 : Dana et Vincent ont rejoint un important groupe d’enfants et d’adolescents menés par le mystérieux Daddy qui règne en maître protecteur sur son étrange communauté. Les tâches sont distribuées lors de la recherche d’aliments dans la forêt hostile où les piqueurs semblent invisibles. Vincent devient l’un des protecteurs des malheureux qui récoltent les fruits au risque de se faire prendre par les piqueurs. Peu à peu, des souvenirs reviennent chez Vincent et le doute de l’utilité de la communauté va s’immiscer chez certains...
Ces enfants sont enfermés dans une forêt ressemblant à l’anti-chambre de l’Enfer... Mais la vérité est ailleurs... Ils sont tous dans le coma, dans le même hôpital... Leurs rêves se croisent et se rejoignent au seinde cette dangereuse forêt, projection métaphorique de leurs cauchemars et de leur lutte contre la mort...

(par JLM)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

De temps en temps, trop rarement hélas, la bande dessinée nous apporte de jeunes auteurs qui font mouche du premier coup. C’est assurément le cas pour ce récit en deux tomes, où le flamand Steven Dupré parvient à nous surprendre par un récit qui ne doit rien à personne. Dans le style du dessin, d’abord, très efficace et qui n’est le clone d’aucun autre. Dans le scénario aussi, même si on se doute très rapidement de ce qui se passe. Seul petit bémol sur les dialogues, qui sont parfois un peu confus. Mais on se prend très vite d’amitié pour Vincent, la jolie Dana a un caractère bien trempé, et on se met à espérer secrètement que cet idiot de Vincent pourra rapidement comprendre que la stupide nimbo qu’il convoite ne lui apportera rien de bon, et tombera enfin amoureux de Dana. Saluons aussi la bonne initiative de Glénat qui a publié les deux albums qui font un tout dans un laps de temps relativement rapproché. J’attends avec impatience un nouvel album de Steven Dupré …

Lire un extrait

  Un commentaire ?