Wolverine / Spider-Man : Chaud devant ! - Par Zeb Wells et Joe Madureira - Panini Comics

23 février 2015 2 commentaires
  • Spider-Man, Wolverine, des gros monstres et des ninjas. Un programme qui parle de lui-même et qui annonce la couleur : de l'action, des vannes faciles et des coups de griffes qui se fraient un chemin tout au long de l'album vers une résolution explosive.

Panini regroupe dans ce livre deux arcs narratifs issus de deux comics différents et signés des mêmes auteurs, Zeb Wells au scénario et, argument de vente principal du comic-book, Joe Mad aux dessins, célèbre tête d’affiche et pilier des années 1990.

Issus des deux titres anthologiques Avenging Spider-Man et Savage Wolverine respectivement publiés en janvier 2012 et en août 2013, ces récits opposent tour à tour le monte-en-l’air et le mutant griffu à des menaces ô combien clichées, mais trouvant pourtant un certain intérêt à travers le trait hyper énergique et dynamique de son artiste.

Ainsi, Spidey fait dans un premier temps équipe avec son co-équipier au sein des Vengeurs, le Hulk rouge, afin de lutter contre une invasion de créatures souterraines de l’Homme-Taupe, alors que J. Jonah Jameson et sa célèbre verve acidulée se mêlent à l’intrigue et nous offre quelques répliques pleines d’humour.

Alors que de son côté, Wolverine croise la route de l’envoûtante et mortelle Elektra Natchios. Une alliance qui vise à restaurer l’emprise du Caïd sur les ninjas d’une organisation criminelle connue sous le terme de la Main dont un groupe séparatiste compte bien destituer le triste vilain en ramenant à la vie l’un des pires assassins de la planète et le cauchemar incarné de la belle Grecque : Bullseye.

Wolverine / Spider-Man : Chaud devant ! - Par Zeb Wells et Joe Madureira - Panini Comics
© Marvel

Aucune raison de s’attarder sur la qualité et l’intérêt de ces histoires. Simples, sans réel enjeu et profitant d’une caractérisation des personnages somme toute basique, cet album ne trouve sa valeur que dans sa partie graphique qui nous offre un moment de divertissement sans prétention, uniquement centré sur de l’action non-stop.

Avant tout pensé pour les fans du dessinateur, les lecteurs recherchant quelque chose de plus passeront à raison leur chemin sans avoir à hausser un sourcil.

(par Marco ZANINI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Qui a traduit cette BD américaine ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Marco Zanini le 24 février 2015 à  08:58 :

      Comme l’indique l’image qui illustre la chronique, l’album conserve son dialecte d’origine : le subterranéains. Aucun traducteur praticien de ce langage n’ayant à ce jour pointer le bout de son museau, nous sommes en regret de vous informer que le livre conserve son lettrage original.

      Certains affirment toutefois qu’il se pourrait que Panini ait conservé d’obscurs travaux issus de précédentes éditions et signés Thomas Davier et Sophie Watine-Vievard durant leur passage sur les kiosques Spider-Man (vol.3) #1 - #2 et X-Men Universe (vol.4) #6 - #8 où les séries Avenging Spider-Man et Savage Wolverine furent publiées.

      Répondre à ce message