Area 51 T9 & T10 - Par Masato Hisa - Casterman

17 mars 2017 0 commentaire
  • Retour à la normale ou presque pour la plus célèbre détective de l’Area 51. Au programme : des extra-terrestres, des créatures mythiques, des voyages dans le temps et des sources d’eau chaude. Toujours aussi pulp, fun et génial !

Après les évènements quasi-apocalyptiques qui ont frappé l’Area 51 et McCoy dans les deux derniers tomes nous retrouvons un rythme plus posé dans ce lot de nouvelles histoires… même si encore une fois la ville-prison où résident monstres, divinités et extra-terrestres se trouve menacée de destruction !

Area 51 T9 & T10 - Par Masato Hisa - Casterman

Une recette désormais parfaitement éprouvée, mariant avec efficacité polar noir et folklore monstrueux pour des luttes entre divinités relevant autant de la mythologie que de la mafia, séparant malfrats et pauvres diables tentant de survivre. Et sur celle-ci, Masato Hisa continue d’alterner petites et grandes histoires et de creuser son univers fascinant, aussi étrange que familier.

Ainsi au titre des courts récits nous avons droit en vrac à l’histoire d’un extra-terrestre perdu sur Terre qui désire retrouver ses semblables, sur fond d’une jolie interprétation poétique des pluies d’étoiles filantes. Suivie d’une autre nous contant l’origine centenaire du flingue de McCoy sur le thème de l’héritière et du voleur. Ou encore celle mettant en scène une extra-terrestre flingueuse à la chute sidérantee, avant d’enfin retrouver la déesse japonaise Amaterastu pour une histoires des origines, avec sources d’eau chaude et momie !

© 2011 Masato Hisa / SHINCHOSHA / Casterman

Ce programme déjà fort plaisant se complète d’une aventure plus longue mettant en scène un personnage que Masato Hisa semble apprécier car présent dans toutes ses œuvres : le Comte de Saint-Germain, qui se trouve ici doté du pouvoir de voyager dans le temps, en référence à sa légende d’avoir vécu à plusieurs époques différentes.

Il s’agit d’empêcher un crash dans le cours du temps qui réduirait en poussières l’Area 51, crash qui serait provoqué par une ancienne prostituée, réduite à l’état de légume et exploitée par des petites frappes en raison de son pouvoir : lire les pensées !

Intense, touchant, mélancolique et un peu apocalyptique, Masato Hisa s’amuse ici au jeu du casse-tête temporel et du problème a priori impossible à résoudre afin de sauver la ville-prison, mettant en valeur une nouvelle fois l’astuce de son héroïne.

Area 51 continue ainsi son bonhomme de chemin pour notre plus grand plaisir, toujours avec cette ambiance rappelant Sin City de Frank Miller, qui prend vie grâce à d’étonnants aplats noirs et un découpage incisif.

Signalons également que le manga se terminera cet été au Japon avec la sortie du tome quinze qui sera donc le dernier ! Alors pas de raison de bouder son plaisir !

© 2011 Masato Hisa / SHINCHOSHA / Casterman

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Area 51 T9 & T10. Par Masato Hisa. Traduction Ryôko Sekiguchi & Wladimir Labaere. Casterman, collection "Sakka". Sortie le 7 septembre 2016 & le 8 février 2017. 183 pages & 192 pages. 8,45 euros.

Commander le tome 9 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 10 chez Amazon ou à la FNAC

Area 51 sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4,
- Lire la chronique des tomes 5 & 6,
- Lire la chronique des tomes 7 & 8.

Masato Hisa sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1 de Jabberwocky,
- Lire la chronique du tome 2 de Jabberwocky,
- Lire la chronique du tome 5 de Jabberwocky,
- Lire la chronique du tome 7 de Jabberwocky.

  Un commentaire ?