Dead Inside - Par John Arcudi - Toni Fejzula - André May - Delcourt Comics

22 novembre 2017 0 commentaire
  • Récit complet sur le milieu carcéral, "Dead Inside" suit l'enquête d'une inspectrice sur deux meurtres perpétrés dans la prison. Le scénariste John Arcudi fait encore une fois la preuve de son efficacité à créer un climat à la fois austère et fascinant.

Deux cadavres sont découverts à la prison de Bennett, dans le comté de Mariposa. Tout semble conduire à un règlement de compte -l’une des deux aurait sauvagement assassiné l’autre avant de se pendre... L’inspectrice Linda Caruso, en charge de l’enquête, découvre qu’il se trame des choses bien étranges derrière ces crimes carcéraux. Plus elle tente d’obtenir des réponses, plus elle se confronte à des ambiguïtés de la part des gardiens et autres détenus.

Le récit carcéral est un standard. Oui, certes, la trame progresse avec son lot de codes si bien connus. Néanmoins, à la lecture de Dead Inside, le lecteur comprendra aisément qu’il n’est pas confiné à huis clos, et que l’enquête évolue au-delà des murs de l’enceinte. Pour élucider ces odieux crimes, Linda Caruso ne pourra compter que sur elle-même.

À l’instar des récits de Jason Aaron, scénariste de la série Scalped, on retrouve chez les protagonistes de John Arcudi des personnages au passé trouble, devant faire face à de nombreux démons intérieurs.
Rejoignant "Dark Horse", où il avait travaillé sur The Mask et Barb Wire, adaptés au cinéma, l’artiste a pu gravir les échelons, devenant l’un des auteurs les plus prolifiques de l’industrie du comic-book. On lui doit The Creep, Homicide, Batman : The Dark Knight ainsi que bon nombre de contributions aux récits de HellBoy de Mike Mignola.

Aux commandes de la réalisation graphique, on retrouve Toni Fejzula servant un one shot crédible et truffé de rebondissements. Cependant, il propose un trait conventionnel aux multiples défauts dans les proportion notamment. C’était déjà l’une des caractéristiques pour son autre Comics Veil, également paru aux éditions Delcourt. En revanche, on peut lui reconnaître une aptitude à changer radicalement de style graphique. Veil prônait un véritable voyage psychédélique, avec son concentré d’images étranges misant sur le gore à outrance, tandis que pour Dead Inside, son trait dégage une énergie bienvenue qui ne révolutionnera toutefois pas le genre... Les lecteurs de polars pas trop regardant sur le graphisme y trouveront leur compte.

Dead Inside - Par John Arcudi - Toni Fejzula - André May - Delcourt Comics
©Toni Fejzula / Delcourt Comics
Prise au dépourvu par sa supérieure hiérarchique, l’inspectrice Caruso démarre sa journée sans se douter de la terrifiante enquête qui l’attend.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Dead Inside. Scénariste : John Arcudi. Dessinateur : Toni Fejzula. Coloriste : André May. Éditeur : Delcourt Comics. 128 pages. Sortie : le 25 octobre 2017. Prix : 16,95 euros.

- Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique The Creep
- Lire la chronique B.P.R.D. Origines T. 3
- Lire la chronique A God Somewhere
- Lire la chronique Veil
- Lire la chronique Scalped T10

  Un commentaire ?