L’Énigme Chaland à Nérac

8 août 2018 5 commentaires
  • La 11e édition des Rencontres Chaland de Nérac met Margerin à l’honneur mais aura aussi l’intérêt de présenter en avant-première un documentaire sur Yves Chaland, l’un des chefs de file de la Ligne Claire, décédé en 1990 à l’âge de 33 ans : « L’Énigme Chaland » du réalisateur Avril Tembouret.
L'Énigme Chaland à Nérac
Avril Tembouret est aussi l’auteur d’un documentaire sur "Valérian"

Nous vous parlions régulièrement des Rencontres Chaland dont nous sommes partenaires qui ont lieu cette année à Nérac, les 7 et 8 octobre 2018.

C’est un moment privilégié de la rentrée car nous y rencontrons les grandes figures de la Ligne Claire, ses continuateurs et ses admirateurs dans un contexte convivial dans une nature apaisante : Nérac se situe dans le pays d’Albret, aux bords de la Baïse, à 25 km d’Agen. Une destination de week-end tout à fait sympathique pour les amateurs de bande dessinée.

Ceux-ci pourront y découvrir en avant-première un petit film exceptionnel : « L’Énigme Chaland » du réalisateur Avril Tembouret (Kanari Films) consacré au « Prince de la Ligne Claire » révélé par Métal Hurlant à la fin des années 1970 et au début des années 1980.

Tembouret n’est pas un débutant dans le domaine des documentaires sur les auteurs de bande dessinée : on lui doit de magnifiques images sur Laurent Vicomte (Laurent Vicomte, Entretemps, 2012), sur Jean-Claude Mézières et Pierre Christin (L’Histoire de la Page 52, 2013 ; Valérian, Histoire d’une création, 2017) ou François Boucq (La Journée, 2017).

Une touchante photo d’archive : Yves Chaland et Luc Cornillon, sans doute en 1978, au moment de la publication de "Captivant". Photo d’Isabelle Beaumenay-Chaland.

Un créateur mystérieux

Quand Avril Tembouret me parla de son projet de faire un film sur Chaland il y a quelques années, j’avoue que je n’y croyais pas. Je ne voyais pas un producteur ou une chaîne de TV s’intéresser à un sujet aussi pointu, certes passionnant mais pointu.

Je ne savais pas à quel point ce jeune homme avait de la ressource : évitant soigneusement l’écueil de faire la collection de témoins chenus rassemblant leurs souvenirs, Tembouret s’intéresse plutôt à ce qui fascine chez Chaland dont les créations ont pour la plupart aujourd’hui presque quarante ans.

Et il pose la question à des auteurs connus : Ted Benoit, Serge Clerc, Frank Margerin, Yann Le Pennetier, mais il sort aussi deux grosses cartes de sa manche : Bruno Gaccio, le coauteur puis chef de file des Guignols, qui explique face à la caméra que s’il n’avait pas rencontré à Saint-Étienne Chaland et sa bande d’artistes, il serait probablement aujourd’hui en tôle pour trafic de drogue. « Merci les gars ! » dit-il aujourd’hui.

Bruno Gassiot doit sa carrière à Yves Chaland et sa bande.

Et puis, il y a surtout Benoît Poelvoorde qui explique dans le détail comment ses premières créations, celles qui lui ont valu réputation et succès, étaient directement inspirés de l’esprit des œuvres de Yves Chaland. Exceptionnel, énorme !

Pour ma part, je retiendrai surtout les séquences, rares voire inédites (notamment une où l’on voit Yves Chaland face à Serge Gainsbourg), où je retrouve l’homme que j’ai connu : drôle, facétieux, infiniment intelligent et touchant, et… énigmatique, de ce mystère dont on fait les religions.

Avril Tembouret, qui a repéré que l’auteur de Bob Fish et du Jeune Albert est "monté au ciel" à l’âge de 33 ans, connaît ses classiques...

Benoît Poelvoorde, grand connaisseur de l’oeuvre de Chaland, un auteur qui l’a beaucoup inspiré pour composer ses personnages.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

« L’Énigme Chaland » du réalisateur Avril Tembouret. 2018 - 86 minutes - Un film documentaire de Avril Tembouret - Produit par Novanima Productions, Girelle Production, Delastre Films.

11e RENCONTRES CHALAND
PRÉSIDENT : FRANCK MARGERIN
Les 6 et 7 octobre 2018
Plus d’informations sur le SITE.

Photos : © Novanima Productions, Girelle Production, Delastre Films

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • L’Énigme Chaland à Nérac
    8 août 14:04, par Laurent Colonnier

    On est à jamais orphelins de tous ces livres qu’il n’a pas fait.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Henri Khanan le 8 août à  21:12 :

      On est bien d’accord, pour une fois !
      Mais si la carrière de Chaland fût courte, quelle densité !

      Répondre à ce message

  • Outre Nérac, comment sera-t-il possible de voir ce documentaire ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Philippe Wurm le 9 août à  12:24 :

      Les films d’Avril Tembouret sur les auteurs de BD sont excellents. J’ai eu la chance de tous les voir. Voilà un metteur en scène qui fait parler intelligemment les auteurs et qui réussit à nous faire entrer dans l’intimité créatrice des dessinateurs. C’est remarquable et très instructif pour toute personne qui s’intéresse de près ou de loin au dessin.
      Dans votre article vous mentionnez Benoit Poelvoorde qui exprime la dette artistique qu’il a envers Chaland ! J’ai vu un autre film il y a quelques années où Poelvoorde exprime la même dette artistique envers un autre auteur de BD ; en soi ce n’est pas un problème, c’est plutôt un hommage rendu à l’influence de la BD par le monde du spectacle d’aujourd’hui, et la sincérité de Poelvoorde est précieuse car il n’est pas encore assez souvent dit à quel point la BD a irrigué la pensée culturelle de ces 50 dernières années. Ce qui est très intéressant dans la considération que Poelvoorde porte à ces deux auteurs majeurs de la BD c’est le rapprochement qu’il fait entre eux et la synthèse que représenterait l’acteur de ces deux fascinations. En effet, il crée un lien inattendu entre Chaland et Goossens. Quel points communs y-a t’il entre le Prince de la ligne claire et le Prince de l’humour underground-absurde ? L’incarnation de ces deux tendances apparemment opposées se trouve donc dans le corps agissant de l’acteur Poelvoorde ? C’est proprement bouleversant !

      Répondre à ce message

  • L’Énigme Chaland à Nérac
    10 août 20:59, par geert

    Bonjour à tous

    il y a quelques temps , après une interview parue dans Télérama, déjà j’ai essayé de contacter Benoit Poelvoorde via son agent pour justement nous parler de Yves Chaland mais choux blanc !

    heureux que avril tambouret ai pu le faire

    et hâte de voir le film à nerac !

    vive Yves Chaland !

    ADF for ever

    Répondre à ce message