La bande dessinée explore le réel et l’imaginaire à Bastia

17 mars 2017 0 commentaire
  • Pour sa 24ème édition, le festival BD à Bastia, intitulé "Rencontres de la Bande Dessinée et de l'Illustration", se tiendra du 30 mars au 2 avril au centre culturel Una Volta et ailleurs dans la ville. De rencontres il sera bien question, mais aussi de projections, d'ateliers et surtout d'expositions, mettant à l'honneur une littérature dessinée ambitieuse et accessible à la fois, centrée sur la production francophone mais ouverte aussi à l'international.

Le festival BD à Bastia est maintenant bien ancré dans le paysage culturel de l’Île de Beauté et, au-delà, dans celui de la bande dessinée européenne. Grâce à une programmation riche et pointue, diversifiée et ouverte tant à d’autres formes artistiques que la bande dessinée qu’aux créations non francophones, il a su se pérenniser sans lasser. L’idée de mettre l’accent sur les rencontres et les expositions, défendue par Dominique Mattei - fondatrice du festival et première directrice du centre culturel Una Volta - était fort intéressante et le demeure, reprise à sa suite par Juana Macari, nouvellement à la direction du centre.

La bande dessinée explore le réel et l'imaginaire à Bastia

Les expositions constituent encore le cœur du festival. Pas moins d’une quinzaine sont programmées, dont beaucoup font la part belle à l’imaginaire, en rendant hommage en particulier au conte et à l’aventure. Ainsi, Matthieu Bonhomme, qui a également dessiné l’affiche du festival, remet au goût du jour le souffle épique et les héros courageux. Esteban, Messire Guillaume, le Marquis d’Anaon mais aussi les Texas Cowboys et Lucky Luke seront présents. Matthieu Bonhomme a effet l’habitude de nous faire voyager à travers le monde en compagnie de personnages hardis mais jamais caricaturaux. Il est sûrement l’un des auteurs les mieux placés pour entretenir cette flamme de l’aventure.

D’autres expositions (entrée libre !) feront rêver et réfléchir leurs visiteurs, en évoquant les mythes, contes, fables et autres récits initiatiques. Fabulae, d’Isabel Greenberg, Stéphane Melchior, Clément Oubrerie, Alexis Deacon, Vincent Vanoli et Winshluss montrera comment toutes ces histoires ont pu irriguer la bande dessinée. Il sera aussi question d’un peu de chamanisme corse avec Jules Stromboni et de beaucoup de littérature avec l’Espagnol Pablo Auladell. Anouk Ricard, Violaine Costa et Jérémie Moreau susciteront la rêverie et l’émerveillement de petits et grands, tandis que Joana Concejo nous offrira sa version du Petit Chaperon Rouge.

Dessins de Matthieu Bonhomme pour l’édition 2017 de BD à Bastia

L’atelier et les éditions Drozophile de Christian et Catherine Humbert-Droz en profiteront pour célébrer, respectivement, leurs 30 et leurs 20 ans. Une façon de rendre hommage à ces amoureux de la sérigraphie. Difficile de citer équitablement tous les auteurs qui verront leur travail exposé à Bastia ! Nous pourrons ainsi voir également des œuvres de Catherine Meurisse, Rébecca Dautremer et Stéphane Levallois. Quant à Winsluss, déjà cité, il aura aussi son exposition à lui : de nombreuses œuvres de toute sorte lui permettront d’approfondir les thématiques qui lui sont chères - l’angoisse, l’amour, l’altérité, l’innocence... - dans un Slow Future qu’on imagine foisonnant.

Une bande dessinée plus proche du réel sera mise en avant par ailleurs. Outre la présence de Barbara Pellerin, Vincent Bailly et Kris pour Mon Père était boxeur, le prix des lycées devra choisir entre L’Anniversaire de Kim Jong-Il (Aurélien Ducoudray et Mélanie Allag, Delcourt, 2016), Carnet du Pérou (Fabcaro, Six Pieds Sous Terre, 2013) et Give Peace a chance (Marcelino Truong, Denöel Graphic, 2015). Heureux et malheureux lycéens de Bastia, qui auront eu à lire ces livres, mais aussi à faire un choix cornélien !

Enfin, il ne faudrait pas se priver du reste de la manifestation. Des rencontres, des débats, des projections, des visites guidées et des ateliers sont prévus, aussi bien pour les plus jeunes (à partir de 4 ans) que pour les plus renseignés. Tout cela sur quatre jours : le week-end promet d’être riche !

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Consulter le site de l’événement.

Lire le programme complet.

Les auteurs du festival BD à Bastia 2017 (la plupart seront présents) :
Mélanie Allag - Pablo Auladell - Vincent Bailly - Matthieu Bonhomme - Joanna Concejo - Violaine Costa - Rebecca Dautremer - Alexis Deacon - Aurélien Ducoudray - Fabcaro - Isabel Greenberg - Catherine et Christian Humbert-Droz - Kris - Stéphane Levallois - Stéphane Melchior - Catherine Meurisse - Jérémie Moreau - Clément Oubrerie - Barbara Pellerin - Anouk Ricard - Jules Stromboni - Marcelino Truong - Vincent Vanoli - Winshluss.

Les lieux de BD À Bastia :
- Centre culturel Una Volta - Arcades du Théâtre / rue César Campinchi / 20200 Bastia (04 95 32 12 81) de 8:30 à 20:00.
- Théâtre Municipal (04 95 34 98 00) de 8:30 à 20:00.
- Musée de Bastia (04 95 31 09 12) de 9:00 à 18:00.
- Bibliothèque Centrale de Bastia (04 95 58 46 00 ) les jeudi et vendredi de 9:00 à 17:00 & samedi et dimanche de 10:00 à 17:00.
- Centre culturel L’Alboru (04 95 47 47 00) jeudi et vendredi de 9:00 à 18:00.
- Lycée Jean-Nicoli (07 86 87 62 20) les jeudi, vendredi de 8:30 à 17:15 & samedi, dimanche de 10:00 à 17:00.

- Directrice Una Volta : Juana MACARI.
- Directrice artistique BD À BASTIA : Dominique MATTEI.
- Commissariat des expositions : Sylvain COISSARD, Juana MACARI, Dominique MATTEI, Angélique PASQUALINI, Michèle VINCENTELLI.
- Mise en oeuvre des expositions : Michèle VINCENTELLI et Angélique PASQUALINI.

ActuaBD est l’un des nombreux partenaires de l’événement.

  Un commentaire ?