Les Avengers fêtent leurs dix ans au cinéma avec une rencontre cosmique !

25 avril 2018 4 commentaires
  • Voici dix ans, et dix-huit films, que Marvel Studios s'est lancé à l'assaut de l'industrie cinématographique grâce à l'adaptation sur grand écran des aventures mettant en scène son catalogue pléthorique de personnages. Le dix-neuvième film, Avengers | Infinity War, vient fêter en très grande pompe cet anniversaire.

Il sera difficile ces prochains jours d’y échapper, surtout pour celles et ceux que le genre insupporte : Avengers | Infinity War sera présent dans tous les médias et dans beaucoup d’environnements connexes afin d’attirer le plus de spectateurs possible dans les salles obscures, Marvel Studios et Disney souhaitant très probablement très vite rentabiliser l’un des films les plus onéreux de l’Histoire en termes de production. Est-ce que pour autant Avengers | Infinity War est appelé à marquer l’histoire du neuvième comme du septième art autrement que par ses gros chiffres ?

Les Avengers fêtent leurs dix ans au cinéma avec une rencontre cosmique !
Thanos trouve toujours le moyen de mettre les points sur les i...
© Marvel Studios

Eh bien, autant sur le plan artistique, nos réserves pour répondre à cette question par l’affirmative existent, autant cette question rapportée au domaine de l’adaptation des comics au cinéma restera marquant. Sans véritable surprise, ce film n’est pas l’œuvre aux qualités artistiques les plus évidentes mais il est tellement bien conçu, peut-être par les traditionnelles collaborations entre le marketing et des artistes motivés par leur sujet, qu’il a d’énormes chances de beaucoup plaire aux amateurs de tels longs-métrages, dont fait très sincèrement partie l’auteur de ces lignes.

Évitez les "spoilers" !

Oui, les amateurs des films Marvel Studios qui attendent l’arrivée de Thanos depuis sa courte introduction dans Avengers (2012) seront servis avec Avengers | Infinity War. À ces potentiels lecteurs, nous lançons avant tout cet avertissement : autant que faire se peut, évitez toute source potentielle de révélations sur le propos du film. En effet, il nous est apparu évident après la séance qu’une très large partie de l’intérêt du film pourrait s’évanouir en connaissant préalablement certains éléments du scénario ; préservez autant que vous le pouvez ces découvertes pour votre confort.

Avant de revenir justement sur le propos du film, attardons nous quelque peu sur sa réalisation. Succédant à Joss Whedon qui avait réalisé les deux premiers Avengers, les frères Anthony et Joe Russo prennent les commandes du vaisseau amiral après avoir réalisé deux films centrés sur le personnage de Captain America (même si rétrospectivement, Civil War est un film qui aurait bien pu aussi être nommé Avengers 2.5).

Comme à l’accoutumée, leur réalisation est propre mais n’est pas marquée par une photographie ou des plans originaux, même si la direction artistique inspirée par les films de James Gunn pour les scènes dans l’espace méritent le coup d’œil.

À nouveau aussi, le cahier des charges des films Marvel Studios est suivi à la lettre : on retrouve donc dans Avengers | Infinity War le cocktail habituel d’action et d’humour, mais aussi un caractère assumé feuilletonnant du scénario. Les amateurs apprécieront et les détracteurs pourront mettre à l’index une telle démarche qui est en branle depuis une décennie désormais.

Nouveaux amis, nouvelles aventures !
© Marvel Studios

Sur le plan de l’adaptation, Avengers | Infinity War s’inspire beaucoup pour son synopsis du récit Infinity écrit par Jonathan Hickman, mais ne le transpose pas littéralement au grand écran. Dans l’esprit, Avengers | Infinity War s’inspire beaucoup, et à raison, d’un auteur essentiel qui est remercié dans le générique : Jim Starlin, l’artiste derrière la création de Thanos et d’une très large partie du pan cosmique de l’univers Marvel ! Même si ici encore, l’œuvre de Jim Starlin n’est pas adaptée littéralement, il n’en demeure pas moins que l’on ressent la filiation spirituelle quand Thanos ou le Cosmos sont mis en évidence. Il s’agit là d’un très bon point du film : toutes proportions gardées, le film parvient à créer des émotions grâce à ses personnages (peut-être pas pour tous) et l’héritage narratif derrière eux.

À ce jeu de la réunion de famille, des personnages tirent, ainsi que leurs acteurs, la couverture à eux. Pour autant, le film ne se résume pas à Untel et ses amis les super-héros comme ça a pu parfois être le cas par le passé. Notons néanmoins que la star naissante de ce film est le personnage de Thanos, campé par l’acteur Josh Brolin : le personnage ne déçoit pas et le jeu de l’acteur n’est pas enseveli par les effets numériques qui ont été nécessaires pour donner naissance à l’imposante carrure du Titan fou. Un beau tour de force.

Nous avons ensuite été particulièrement séduits par les personnages de Thor, incarné par Chris Hemsworth, et du Docteur Strange, joué par Benedict Cumberbatch : sans trop entrer dans les détails, ces personnages assurent le spectacle. Notons aussi ici que les Gardiens de la Galaxie conservent dans ce film une présence très attachante qui entretient bien leur dynamique.

Du beau monde est présent au Wakanda, pour répondre à l’appel d’une fête dantesque !
© Marvel Studios

Même si quelques points nous ont inspiré un sentiment mitigé (une réalisation qu’on aurait espéré plus audacieuse, un certain sentiment de longueur avant l’acte final, quelques personnages dont le traitement nous a pas emballé comme d’autres, ou certaines révélations que nous ne soulèveront pas ici), il n’en demeure pas moins que Avengers | Infinity War nous est apparu comme un film très divertissant et très réjouissant a priori pour les amateurs des films Marvel Studios ou les lecteurs de Comics.

En tout cas, la chute du film et sa scène post-générique de fin ont fait naître une furieuse envie d’attendre la suite, ce qui est toujours bon signe pour un tel exercice !

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Avengers | Infinity War – Film d’Anthony & Joe Russo – 155 minutes – Sortie le 25 avril 2018.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • « la chute du film et sa scène post-générique de fin »
    J’avais lu qu’il n’y aurait pas de scène post-générique de fin !

    Répondre à ce message

    • Répondu le 25 avril à  16:38 :

      Je vous confirme que nous avons bien vu une scène post-générique à la projection presse de ce film.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Francis le 26 avril à  18:35 :

        Bonjour,
        je confirme la présence du scène post générique pour le piublic lambda comme moi.
        Mais il faut attendre le générique total et complet y compris après les logos qui symbolisent les fins habituels des génériques de tous films maintenant. Dans la salle 90% des poersonnes sont restées jusqu’au bout !
        Cordialement.

        Répondre à ce message

  • Vu 2 fois déjà ... en IMAX-3D - condition idéale, car le film a été entièrement réalisé avec une caméra IMAX. C’était géant ! La profondeur comme le relief "sortie d’écran" étaient au top !
    La petite phrase après la scène post-générique change beaucoup ... d’un mot ... d’un nom ! Mais je ne vais pas le spoiler ici !

    Répondre à ce message