Punisher, T. 2 : « La Dernière Guerre » - par G. Rucka, M. Checchetto & C. Di Giandomenico – Panini Comics

29 août 2017 0 commentaire
  • D'abord en équipe avec Daredevil et Spider-Man, puis en opposition aux Vengeurs, les auteurs font appel aux poids lourds de l'écurie Marvel pour accompagner leur héros dans cette aventure réjouissante et pas si bête.

Depuis qu’une bande de fanatiques a dévasté son mariage en massacrant tout ce qui bougeait, le sergent Rachel Cole-Alves éprouve une certaine… amertume tenace sur le sujet. En équipe avec le Punisher, elle semble aussi résolue que lui à massacrer du malandrin...

Plus en retrait dans la deuxième partie de ce recueil, elle reste tout de même au cœur de l’arc narratif et justifie amplement le regroupement des deux histoires qui pourraient pourtant se lire séparément.

Punisher, T. 2 : « La Dernière Guerre » - par G. Rucka, M. Checchetto & C. Di Giandomenico – Panini Comics

Ici, Greg Rucka- ne bouscule pas le lecteur avec du contre-emploi, des coups de théâtre ou un traitement radical. Sans être trop ambitieux, il tient son sujet et le déroule avec maîtrise et précision.

Le rythme ne faiblit jamais et les machinations du Punisher sont régulièrement dévoilées dans un timing parfait. Car oui, comme d’habitude, le héros a toujours un ou deux coups d’avance sur ses ennemis ou alliés du moment.

Et c’est d’ailleurs ce qui plaît chez lui : plus que sa violence ou son caractère taciturne peu enclin à la jovialité, c’est bien son esprit tactique qui fait de lui un héros crédible et autant apprécié. C’est un malin qui se mesure cette fois-ci à d’autres vieux roublards comme Captain America, Iron Man ou Daredevil.

punisher_ Di Giandomenico_aout_2017

Les dessins de Marco Checchetto et Carmine Di Giandomenico, pourtant différents, captent complètement le personnage et son ambiance sombre et poisseuse. Il est d’ailleurs révélateur de comparer leurs deux Punishers. Les traits fins, le corps élancé et un visage de top model pour le premier, alors que pour le second, il apparaît avec une silhouette épaisse et une gueule burinée ensevelie sous une barbe et des cheveux longs.

Un volume qui ne révolutionne certes pas les choses mais qui a compris comment fonctionne son héros et qui le sert à merveille.

(par Mathieu Drouot)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?