Whaligoë - Par Yann & Virginie Augustin - Casterman

23 février 2013 1 commentaire
  • À la croisée de plusieurs traditions BD, ce diptyque empli de fougue narrative pourrait bien avec son futur tome 2 rejoindre les rangs des classiques de ces prochaines années. Deux points forts en tête : un univers authentique débordant de personnages forts, et des dialogues jubilatoires.

Amis pour la vie, Branwell et sa petite dulcinée ? Pas sûr, tant leur relation semble construite, faite d’attirance, de rivalité et de défi... Quand on les retrouve, très vite, adultes, leurs mondes semblent éloignés. Et dans la petite ville de Whaligoë, tout a l’air figé, tant pour le meilleur que pour le pire.

L’arrivée d’un écrivain et de sa muse, Douglas et Sparanza, perdus et moroses, va bousculer ce petit monde. Le poète suicidaire se prend à retrouver l’inspiration, sa compagne se redécouvre séduisante, et tout le patelin se dynamise. D’autant que le surnaturel est aussi de la partie : quelle est donc ce fantôme féminin qui obsède Douglas ?

La rudesse des landes écossaises, la préciosité d’un homme de lettres, une forme de romantisme sombre, d’esprit héroïque... Ce patchwork d’ambiances fortes donne un peps constant à ce joli premier volume. Tout en exposant des personnages divers, opposés, ou complices, le tandem Yann et Augustin (assistés aux couleurs par Fabien Alquier) trouve l’équilibre entre les ressorts sentimentaux, la chronique sociale et la quête d’inspiration, avec ce Douglas à la fois dépressif et hautain.

Grâce au dessin à mi-chemin entre modernisme et élégance classique, Whaligoë possède en plus de son souffle romanesque, un sacré caractère.

Whaligoë - Par Yann & Virginie Augustin - Casterman
© Casterman 2013

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

- lire aussi : Virginie Augustin : "On ne s’attend pas à voir un scénariste de la trempe de Yann vous contacter par mail. "

- chroniques de Alim le tanneur, tome 1 tome 2, tome 3 et tome 4, dessin Augustin, scénario Lupano

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Whaligoë - Par Yann & Virginie Augustin - Casterman
    23 février 2013 13:30, par Gonzalo Izquierdo

    Tout à fait d’accord avec votre critique. Le dessin est magnifique, tout en mouvement et Yann aporte une touche ironique à un univers proche de ce qu’il avait fait avec Sambre, avec des dialogues très travaillés, sarcastiques à souhait. Une très bonne surprise.

    Répondre à ce message