dBD n°116 : Une rentrée lapinesque

25 septembre 2017 1 commentaire
  • A l’image de nos chères têtes blondes, Lapinot fait sa rentrée. Le héros emblématique créé par Lewis Trondheim fournit l’occasion à Frédéric Bosser de revenir sur l’itinéraire d’un dessinateur hors norme.

Trois albums signés de sa main sortent ces jours-ci en librairie. Du tome 5 d’Infinity 8 , la série multi auteurs de Rue de Sèvres à Density, nouveau récit de SF avec Stan Vince comme dessinateur et le retour de son personnage fétiche ; l’actualité de cet auteur est particulièrement chargée. Sans véritables révélations, ce long entretien apporte néanmoins quelques éclairages sur les intentions d’un auteur connu pour son franc parler.

dBD n°116 : Une rentrée lapinesque
Pas de doute, Lapino is back !

Bien évidemment d’autres têtes d’affiche figurent au sommaire de ce numéro. Dans le registre des anciens, on retrouvera Hermann de retour avec Jérémiah, Tronchet et Loisel passés au crible de portraits toujours agréablement illustrés. De bien belles pages qui n’empêchent pas l’auteur la quête de l’oiseau du temps de jeter un regard sans complaisance sur l’évolution du medium !
Tandis que les auteurs historiques reviennent sur un parcours souvent riches en anecdotes, dBd fait aussi une bonne place aux autres générations. C’est ainsi que l’on retrouvera plus loin Bouilhac et Raynal (Francis est papa- Cornélius) ou Erik Arnoux (Sara lone chez Sandawe) ou encore Grégory Mardon, (Pauvre jean-Pierre - Dupuis). Parmi les "petis nouveaux", on découvrira un certain Patrick Rotman. A l’heure où l’on s’apprête à célébrer le centenaire de la révolution Russe, l’historien et documentariste entame avec Octobre 17, dessiné par Benoït Blary une carrière de scénariste aux éditions Seuil Delcourt.
Comme à son habitude, dBD passe en revue tous les événements des semaines à venir dans la rubrique actualité toujours éclectique et documentée.

Le retour de Lapinot est à l’origine d’un télescopage éditorial puisque le personnage se retrouve également en couverture de Zoo. Les amateurs auront donc tout loisir de comparer les articles consacrés à leur héros favori
En édito, Jean-Philippe Renoux resitue ce retour dans un contexte plus général. Derrière Lapinot, se profile d’autres revenants le Chat du rabbin, Corto Maltese ou encore Astérix font partie des reprises annoncées de cette rentrée. Si on ne peut ignorer l’événement, le parcours des pages du magazine gratuit invite aussi à de belles découvertes : Ludovic Debeurme (EpiphaniaCasterman) Sava Rubio et Colombo ( Le photographe de Mauthausen-Lombard) ou le dernier ouvrage de Peter Bagge (Femme rebelle- Nada).
Décidément, la lecture de la presse reste le complément indispensable de votre site favori.

dBD, en vente partout 8,90€

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :