Akademy – T1 et T2 – Par Blondel, Rouvin & Kepon - Delcourt

6 octobre 2007 0 commentaire
  • Cette nouvelle série de la collection Impact dirigée par David Chauvel est particulièrement accrocheuse. Et comme pour Watch et Flamingo, les deux premiers tomes sont publiés simultanément.

Six jeunes marginaux sont recrutés de force par l’Akademy, une mystérieuse organisation. Ces délinquants forment un commando d’élite nommé Aka. Leur passé de voleur, de pirate informatique, de tueur à gage ou de terroriste leur permet d’agir sur des missions à très haut risque, en échange d’une future rédemption…

Si elle en reprend quelques codes, l’Akademy imaginée par Julien Blondel est bien loin des émissions de téléréalité de type Star Ac’. Avec un savoureux second degré, le scénariste se moque gentiment de ce principe qui consiste à enfermer des jeunes gens sous l’œil de caméras. Une fois le commando constitué, l’ambiance vire plus au Nikita de Luc Besson qu’aux frasques de Loana dans le Loft. Malgré quelques petits raccourcis maladroits, l’ensemble est diablement dynamique et captivant.

La partition d’Anne Rouvin est inégale ; elle alterne efficacité graphique et perspectives approximatives. Mais le frénétique scénario de Blondel permet à l’auteure de s’en donner à cœur joie notamment dans les scènes d’action.

Cette nouvelle série d’espionnage, assurément la plus originale de la collection, respecte la devise d’Impact à savoir :"Intrigues à forte densité, parutions à haute fréquence". Blondel frappe fort ces mois-ci avec plusieurs nouveautés. Un auteur à suivre de près…

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?