Allegreto Deprimoso – Par Romain Dutreix – Fluide Glacial

22 novembre 2009 0
  • La musique adoucit-elle vraiment les mœurs ? On pourrait en douter en lisant cette chronique satirique. En tout cas, quand la partition est bien écrite, le rire se met au diapason ...

En onze histoires de quatre pages, Romain Dutreix égratigne avec insolence les divers genres musicaux, pour le plaisir de nos zygomatiques. On y retrouve des fables historiques ou contemporaines, avec une bonne densité de texte pour construire l’ambiance de son propos :

Allegreto Deprimoso – Par Romain Dutreix – Fluide Glacial La Blues Academy mutile ses chanteurs pour que le public les prenne en pitié
- Le fantôme de Johann Strauss tente d’apprendre quelques accords à une bouse du violon
- Une satire macabre des cours de musique orientaux ou comment réussir à TOUT prix
- La dure vie des hommes-orchestres
- Le rap dans les maisons de retraite en 2040
- Les pauvres producteurs qui se saignent aux quatre veines pour découvrir de nouveaux talents
- L’éducation des enfants de punks (no future !)
- L’influence de la musique populaire dans les tribus reculées
- Les chefs d’orchestres séniles, aidés par la technologie
- La magie noire aidant à ressusciter nos anciennes idoles
- L’influence de la musique à travers les âges, véritable parole de Dieu pour libérer les hommes

Bien entendu, les niveaux de ces petits récits est variable, mais globalement d’un très bon ton, avec une note maximale pour certains d’entre comme les vieux rappeurs, le producteur dépressif, le punk indécrottable et le récit final concluant en apothéose (ou apocalypse) ce réquisitoire à l’encontre de la musique par et pour le fric.

Il ne faut surtout pas s’y connaître en musique pour profiter du ton piquant d’Allegretto Deprimoso, au mieux connaître le nec plus ultra de nos stars planétaires, qui en prenne sérieusement pour leur grade. Bref, c’est drôle, critique, acide et un poil violent : un bon cru Fluide !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?