Battle Club : tomes 1, 2 & 3 - Par Yuji Shiozaki - Asuka

23 août 2008 0
  • Le doublé français aux JO a mis en lumière un sport peu connu : la lutte. Nous profitons de l'occasion pour vous présenter ce manga alliant humour coquin, dépassement de soi et combats acharnés pour un moment de divertissement garanti.

Mokichi est un loser et le souffre-douleur officiel de ses camarades de classe depuis sa plus tendre enfance. Comprenant sa détresse, Tamako, une adolescente qui semble savoir se faire respecter, le prend sous son aile et l’invite à rejoindre dans le club de lutte du lycée. Commence alors pour Mokichi une longue initiation au combat, ponctuée de corps à corps avec de jeunes filles au physique de rêve, mais au mental d’acier.

Battle Club : tomes 1, 2 & 3 - Par Yuji Shiozaki - Asuka

Au premier coup d’œil, la lutte ne semble fournir qu’une piètre excuse à Yuji Shiozaki pour gratifier le lecteur de superbes contre-plongée sous les jupes des lycéennes,ou pour les faire combattre dans des vêtements en lambeaux, en prenant des postures plutôt évocatrices. Au gré des pages, et surtout à partir du second tome, on se plonge pourtant plus profondément dans les psychologies respectives des différents intervenants : la peur de la défaite, la honte, le dépassement de soi, le sacrifice, etc. Sortant au fur et à mesure du cheminement classique du récit sportif, la trame suit des voies toutes aussi improbables que réjouissantes : un entraînement farfelu et intensif, des adversaires mythiques, voire oniriques, pour aborder ensuite des combats d’un genre assez particulier.

Si on ne craint pas le claquage cérébral en lisant les aventures de ces lutteuses aux maillots moulants, les moments d’émotions sont néanmoins très prenants, et l’on passe à un très agréable moment à suivre leur application dans un sport peu médiatisé, et dont on apprend les rouages sans trop se fouler. Renoncement de soi et affrontement de ses faiblesses sont au programme de cette série toujours plus loufoque ! Idéal pour se détendre après une séance sportive éreintante.

Battle Club se déclinera en 6 tomes, et la seconde saison (Battle Club 2nd Stage)
paraît déjà au Japon. Si tout se place bien, gageons qu’Asuka n’attendra pas longtemps pour nous faire découvrir la version française de cette suite qu’on espère aussi passionnante.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?