Bungô Stray Dogs T9 & T10 - Par Kafka Asagiri & Harukawa 35 - Ototo

11 mars 2019 0 commentaire
  • Fin de la guerre entre les Détectives Armés, la Mafia Portuaire et la Guilde. Un duel final à trois aussi intense que palpitant, suivi de quelques épisodes retournant à la vie ordinaire de tout ce petit univers. Une lecture toujours aussi plaisante.

Shônen manga ultra-classique dans sa structuration et ses thèmes, Bungô Stray Dogs arrive au terme de son long arc narratif de la grande guerre entre les trois organisations détentrices de pouvoirs paranormaux.

Après plusieurs tomes consacrés à divers combats entre les différents membres, il n’en reste plus que trois en lice : le boss de la Guilde face aux deux « aces » des Détectives et de la Mafia !

Le duel contre le boss de la Guilde occupe l’intégralité du neuvième tome. Ce dernier, Fitzgerald, doté du pouvoir bien nommé « Fitzgerald le Magnifique » basé sur l’argent qu’il dépense, affronte donc Atsushi et Akutagawa, ennemis de toujours, qui s’allient contre le grand vilain du moment qui menace la paix de leur ville.

Un déroulement classique mais pas moins efficace, rempli d’action, de bourre-pifs, de techniques spéciales et de retournements de dernière minute, sans oublier l’alliance bon gré mal gré du héros et de son rival qui doivent apprendre à coopérer et à se respecter pour vaincre le tout puissant patron de la Guilde !

Bungô Stray Dogs T9 & T10 - Par Kafka Asagiri & Harukawa 35 - Ototo
BUNGO STRAY DOGS © Kafka ASAGIRI 2013 © Sango HARUKAWA 2013 KADOKAWA CORPORATION

La bataille s’achève sur la victoire de nos héros, avec une ultime touche de tension autour du personnage de Kyôka et de l’apparition d’un master-mind derrière les événements de la chute de Moby Dick, le vaisseau de la Guilde.

Le tome dix quant à lui, hormis dans sa dernière partie, renoue avec le train-train quotidien de nos héros. Loin d’être une mauvaise chose, ces épisodes « normaux » permettent de faire retomber la tension et offrent une respiration bienvenue après le l’interminable arc narratif de la guerre.

Nous avons ainsi droit à une petite histoire sur le café où les Détectives se retrouvent après le boulot, suivi d’une autre sur le passé d’Atsushi du temps où il vivait dans un orphelinat, d’une sur Kunikida qui fait face à un terroriste qu’il a jadis arrêté, d’une sur un nouveau personnage, un hacker tombé amoureux d’une mystérieuse jeune femme pas si inconnue que ça, et enfin une ultime histoire revenant sur le fil rouge et le nouvel antagoniste menaçant les Détectives et la Mafia.

Bref, des tomes bien remplis, qui font parfaitement leur œuvre et exploitent efficacement un univers simple mais solide.

BUNGO STRAY DOGS © Kafka ASAGIRI 2013 © Sango HARUKAWA 2013 KADOKAWA CORPORATION

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Bungô Stray Dogs T9 & T10. Par Kafka Asagiri (scénario) & Harukawa 35 (dessins). Traduction Nicolas Pujol. Ototo, Collection "Seinen". Sortie le 30 novembre 2018 & le 22 février 2019. 176 pages. 7,99 euros.

Commander le tome 9 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Commander le tome 10 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Bungô Stray Dogs sur ActuaBD :
- Lire la chronique de tomes 1 & 2,
- Lire la chronique de tomes 3 & 4,
- Lire la chronique de tomes 5 & 6,
- Lire la chronique de tomes 7 & 8.

  Un commentaire ?