Carnaval, T2 : Le Frère du Diable - Par Akalikoushin - Manolosanctis

22 juin 2011 0
  • Avec un style bien à lui, Akalikoushin poursuit et épaissit son récit, en apportant un minimum d'éléments de réponse mais surtout de nouveaux mystères. Une continuité étrange, profonde et globalement moins déroutante que dans l'album précédent.

Alors que l’homme au masque de lapin noir est revenu dans son île natale, les questions se font de plus en plus importantes. Pourquoi un prêtre a-t-il été assassiné en cette période de carnaval ? Que cache donc la crypte de l’église entourée d’un grand secret ? Le gouvernement criminel en place maintient terreur et oppression et, dans l’ombre, les actions de résistance pour le faire tomber s’organisent.

En tête de liste de ces nouveaux éléments mystérieux, on trouve bien entendu cette fameuse crypte qui semble renfermer une chose à la fois dangereuse et capitale pour l’avenir d’Estrama.

De nouveaux personnages entrent également en scène, et ils se révèlent fort intéressants en plus d’être charismatiques. La narration de ce deuxième tome se veut plus dynamique, du fait de l’avancée du scénario vers plus d’action. Quant aux lavis d’Akalikoushin, ils apportent toujours une ambiance particulière et originale à l’ensemble.

Carnaval est donc loin d’avoir levé le voile sur toutes ses zones obscures et le troisième épisode s’annonce sans doute fort en révélations. À suivre, forcément, pour en savoir plus.

Carnaval, T2 : Le Frère du Diable - Par Akalikoushin - Manolosanctis
©Akalikoushin/Manolosanctis

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?