Chihayafuru T. 33 - Par Yuki Suetsugu - Pika Edition

21 novembre 2020 0 commentaire
  • Fin du tournoi individuel des sélections de Tokyo : si les compagnons de Chihaya nous offrent de jolis moments, c'est sans doute Arata qui se révèle le MVP de la compétition et de ce tome, avec un développement à la fois inattendu allant au bout de nouvelles perspectives.

Après le coup d’éclat de notre héroïne au tournoi par équipes où elle a battu Arata, quasi-dieu du Karuta, Chihaya s’est inclinée une nouvelle fois face à Shinobu. Un évènement qui avait relativisé sa victoire contre son ami, et fait dire que celui-ci n’était pas au mieux de sa forme dans ce tournoi. Ce tome, concluant les sélections de Tokyo, montre cependant une réalité plus complexe.

Il s’ouvre d’abord sur la demi-finale des rangs A du tournoi individuel. Arata face à Brioche Vapeur et Shinobu face à Rion. L’issue de cette phase n’offre guère de surprise, mais permet aux challengers de démontrer leur détermination et leur désir de vaincre.

Puis, c’est donc la finale, ou plutôt les finales car les matchs des différents rangs se déroulent en même temps. Cela donne lieu à un effet choral des plus saisissants car le lecteur connaît du monde : Yuiko en rang D, Kanade en C, Bûcheur contre Maigrichon en B et évidemment Arata et Shinobu pour le rang A.

Chihayafuru T. 33 - Par Yuki Suetsugu - Pika Edition
© 2007 Yuki Suetsugu / KODANSHA Ltd. / Pika

Ces duels parallèles constituent l’essentiel du tome, forcément intense et passionnant. La formule est certes éprouvée, mais le récit s’accroche comme toujours au parcours intérieur et au dépassement des personnages, et le résultat fonctionne encore une fois parfaitement bien.

Mais évidemment, ce qui soutient cet ensemble, le joyau de cette série de duels, n’est autre que l’affrontement entre Shinobu et Arata. Un moment où rien ne va se passer comme prévu. D’abord pour la Queen, sûre d’elle comme toujours, qui a encore bien du mal à comprendre les perspectives de Chihaya et d’Arata.

Contrairement à ce que tous les spectateurs pensent, Arata n’est pas dans un mauvais jour, c’est même le contraire. Sa rencontre avec Chihaya, mais aussi avec Taichi a achevé de le convaincre qu’il devait évoluer, afin de devenir plus fort. Et pour cela, il compte, comme ses amis, puiser cette force dans celle du groupe qu’il a créé.

© 2007 Yuki Suetsugu / KODANSHA Ltd. / Pika

Shinobu valorise sa solitude, preuve à ses yeux qu’elle n’a besoin de personne. Arata lui, comprend que c’est grâce aux autres qu’il peut atteindre un nouveau niveau, et donc développer un nouveau Karuta. Une transformation de son monde intérieur qui demande un peu de temps pour se stabiliser.

La compétition se termine en apothéose : finalement, alors que tout semblait être une affaire entendue, pour Shinobu mais aussi pour Taichi et Arata, ils ressortent de ces rencontres avec la conscience que leurs adversaires continuent d’évoluer et de devenir plus forts, appelant leur propre remise en question.

Rien n’est gravé dans le marbre, et lors du prochain tournoi pour le titre de Master et de Queen, la compétition sera impitoyable et les retrouvailles chargées d’émotions de toute sorte. Décidément, un récit initiatique et sportif de premier ordre, en dépit d’un sujet singulier !

© 2007 Yuki Suetsugu / KODANSHA Ltd. / Pika

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Chihayafuru T33. Par Yuki Suetsugu. Traduction Brun Julia. Pika Edition, Collection "Shôjo". Sortie le 4 novembre 2020. 176 pages. 7,50 euros.

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Chihayafuru sur ActuaBD :
- Lire la présentation de la série,
- Lire la chronique du tome 9,
- Lire la chronique du tome 14,
- Lire la chronique du tome 19,
- Lire la chronique du tome 24,
- Lire la chronique du tome 29.

  Un commentaire ?