Comme tout le monde T1-par Lapière, Renders & Spiessert-Dupuis

9 octobre 2006 0 commentaire
  • Cette collaboration franco-belge est étonnante à plus d'un titre. D'abord, la série a vu le jour sous forme de film en juin 2006. Ensuite, elle pousse assez loin le thème des sondages et du marketing à la recherche de l'efficacité absolue. Au vu des critiques plutôt tièdes au moment de la sortie du long métrage, il est clair que la BD est bien plus réussie.

Comme souvent, ils viennent de milieux différents et se croisent par le jeu des circonstances. D’un côté Jalil, candidat champion d’un jeu télévisé stupide qui récompense celui qui donne les réponses les plus proches de celles de "tout le monde". De l’autre Claire, actrice qui rame, gagnant sa vie en animant des séances de réunions de consommateurs.

Les employeurs de Claire lui proposent un jour de devenir la petite amie de Jalil moyennant un salaire conséquent. Le jeune homme, professeur des écoles timide, ne se rend compte de rien quand la jolie blonde entre dans sa vie. Et chaque jour, les pros du marketing surveillent le couple. La capacité de Jalil à toujours se ranger du côté de la majorité intéresse même les politiques et Claire permet de manipuler le pauvre ingénu à volonté.

Scénario dans l’air du temps, poussant la logique du marketing à son maximum, voilà une histoire qui aggrippe le lecteur d’emblée.

Je n’ai pas vu le film, mais il est clair que le personnage de Jalil est très différent dans sa version dessinée. Plus discret, plus touchant semble-t-il.

Le trait de Spiessert, dans la droite ligne de Dupuy et Berbérian, donne des défauts à tous les protagonistes, les rendants plus humains et vulnérables. Et les personnages secondaires apportent du réalisme à l’histoire, et du tonus au scénario. Entre les amies de Claire qui s’étouffent de la voir prise au piège telle la femme de Jim Carrey dans The Truman Show, et le petit frère de Jalil qui se pince pour y croire, la tension monte...

Ca y est, vous aussi vous avez mordu à l’hameçon !
Comme tout le monde T1-par Lapière, Renders & Spiessert-Dupuis

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?