Constitution prochaine d’une « Académie belge de la Bande Dessinée »

5 janvier 2020 6 commentaires
  • BELGIQUE. Dans une dizaine de jours, les auteurs belges se rassembleront pour jeter les bases d’une « Académie belge de la bande dessinée ». Son objectif ? Notamment « la défense qualitative de l’Art de la bande dessinée. L’intention est de créer un label d’excellence pour promouvoir une qualité respectueuse des grands maîtres belges, autant que l’innovation de ses créateurs actuels et des nouvelles générations, sans distinction de styles, d’école ou de langue. »

L’élément déclencheur a été, il faut bien le dire, la nomination de la nouvelle directrice du Centre Belge de la BD (CBBD), Isabelle Debekker qui a été ressentie comme s’étant un peu faite un peu dans le dos de la profession et entachée de suspicion en raison des liens de la nouvelle élue avec les prestataires (des membres de sa famille) sur lesquels reposent une part importante de l’économie du Centre Belge (Traiteur, organisation de réception et brasserie). Un mélange des genres inquiétant qui n’a pas manqué de susciter une réaction de la plupart des auteurs belges et une lettre ouverte conduite par Bernard Yslaire et François Schuiten.

« Suite à la lettre ouverte parue dans la presse, les 60 signataires dans leur majorité se sont réunis en association de fait, sous le nom de AbBD, dit un communiqué. Après une enquête approfondie, pour objectiver les enjeux de la crise exprimée autour de la nomination de la nouvelle directrice, Bernard Hislaire et François Schuiten, membres fondateurs de l’AbBD, ont rencontré le 9 décembre au CBBD les membres de l’Assemblée Générale et du Conseil d’administration de l’ASBL pour y commenter la lettre ouverte, dénoncer l’opacité de la procédure de nomination de la nouvelle directrice, et formuler des propositions pour une meilleure représentation des auteurs à l’Assemblée générale du CBBD. »

Cette rencontre a obtenu de la nouvelle directrice qu’elle communique publiquement son projet, ce qu’elle s’est promis à faire. Face au manque de représentativité des auteurs dans le Conseil d’Administration pourtant prévu dans les statuts, le CBBD aurait promis de renforcer leur présence pour le 15 février prochain, prélude à une révision de leurs statuts en juin.

Constitution prochaine d'une « Académie belge de la Bande Dessinée »

Bernard Yslaire et François Schuiten, chefs de file des fondateurs de l’Académie belge de bande dessinée
Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Au-delà de l’affaire du CBBD

« Mais tout reste à faire, et le CBBD n’est que le symbole de la perte d’importance accordée aux droits des auteurs, parallèlement à la précarisation de leurs revenus, continue le communiqué. Il est temps de rappeler que la BD belge est un Art vivant, dont la reconnaissance internationale ne dépend pas exclusivement d’une réussite économique…, commente le communiqué des auteurs. Cela confirme l’importance pour les auteurs.trices d’établir une Académie, pour défendre la qualité de l’Art de la Bande Dessinée en Belgique et ailleurs. Nous entendons représenter valablement toutes les tendances de la profession par une représentation égale des trois générations actives ( de 20 à 40 ans, de 40 à 60, et au-delà de 60 ans ) dans le respect de la parité de genre et de langue, proportionnelle au nombre de représentants par âge. Parallèlement, nous soutenons le combat mené par l’ABDIL [Association belge des Auteurs de la Bande dessinée et de l’Illustration réunis. NDLR] pour faire reconnaître le statut professionnel d’auteur BD et Illustration auprès des instances publiques, les deux actions devant être complémentaires et solidaires, stratégiquement coordonnées. »

Quant à l’Académie, elle se réunirait en constituante le 16 janvier prochain avec comme objectifs :
- L’organisation d’une table ronde annuelle de réflexion professionnelle sur le médium,
- La proposition de pistes de réflexion à la participation de notre Académie à d’autres instances publiques ou privées, dont le CBBD,
- La défense du patrimoine de la BD Belge, la conservation des œuvres dans les Musées ou fondations,
- L’encouragement à une écriture de son Histoire et de son avenir, par le biais d’édition de livres spécialisés, participation au jury du Prix Victor Rossel de la BD, etc…

La première réunion accueillera des communications de Yslaire et Schuiten, des membres de l’Assemblée Générale du CBBD, des représentants de l’ABDIL, d’un représentant de la SCAM [Société civile des auteurs multimedia, rassemble des réalisateurs, des auteurs d’entretiens et de commentaires, des écrivains, traducteurs, ...NDLR] et des participants qui auraient des suggestions à proposer.

« Nous invitons tous les Auteurs.trices de BD résidant en Belgique le 16 Janvier 2020 entre 11H et 14H à la Maison des Auteurs, 87 rue du Prince Royal à 1050 Bruxelles » conclut le communiqué.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Parmi les auteurs belges (francophones ou néerlandophones, voire germanophones) qui ne se seraient pas encore signalés au collectif, faites acte de candidature en envoyant rapidement une lettre avec vos coordonnées au comité.
Académie belge de Bande dessinée
C/O MEDAA/Scam, rue du Prince Royal, 87
1050 Bruxelles

 
Participez à la discussion
6 Messages :