Dans les forêts de Sibérie - Par Virgile Dureuil d’après S. Tesson - Casterman

6 janvier 2020 0 commentaire
  • D'après le témoignage du célèbre écrivain-voyageur, une chronique de solitude volontaire impressionnante, qui aurait pu être un peu moins sage.

Adapté du best seller de Sylvain Tesson (plus de 230 000 exemplaires vendus), l’album de Virgile Dureuil illustre le séjour de l’écrivain en Sibérie en 2010. Il s’agissait à l’époque de se couper du monde durant près de 6 mois. D’échapper aux pollutions des sociétés urbaines, de lutter contre les lois de la nature. En l’occurence, le fameux « froid sibérien ».

Sorte de naufragé volontaire, Tesson y apparaît humble et orgueilleux à la fois, défiant la solitude et la déprime. Il revendique les bienfaits du tabac et de l’alcool, admire la force des Russes. L’auteur contemple longuement la nature, et redécouvre la complicité avec les animaux.

Respectant le rythme du livre original, lié aux mois et aux saisons, Dureuil a fait des choix dans la prose de Tesson. On peu regretter qu’il ne les évoque pas en détails (en postface par exemple). Il parvient grâce à une belle variété graphique à montrer cette vie d’ermite où l’ennui s’invite régulièrement, punition acceptée. Dommage toutefois que son dessin ne sorte pas un peu plus des sentiers battus. Les planches restent plutôt sages par rapport aux sensations souvent exacerbées qui émanent du récit.

Dans les forêts de Sibérie - Par Virgile Dureuil d'après S. Tesson - Casterman

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?