Corto Maltese en DVD

8 août 2003 1 commentaire
  • Avec "La cour secrète des Arcanes", un réalisateur osait s'attaquer à l'adaptation en dessin animé de l'œuvre d'Hugo Pratt et de son mythique héros, Corto Maltese. Une série-culte, et un pari qui tenait du casse-gueule. Il est réussi. Partiellement.

"1919. En dix jours, la Révolution Russe a ébranlé le monde. L’Asie est plongée dans le chaos. Au coeur de la tourmente des horizons mandchous, Corto et Raspoutine se lancent dans une fabuleuse chasse au trésor sur la piste du mystérieux train blindé de Koltchak : un monstre d’acier rempli d’or.

"Parti de Venise, nous retrouvons Corto Maltese, aventurier et gentilhomme de fortune, sillonnant les routes de l’Asie. Dans ce monde en ébullition, on écoute les oracles, on tue par ennui et on meurt pour un regard de travers. Corto Maltese joue sa vie à chaque instant".

Graphiquement, l’adaptation est une réussite. Malgré l’inévitable affadissement du trait nerveux d’Hugo Pratt dû à l’animation, son univers est parfaitement respecté. Le travail sur les couleurs est somptueux.

Au niveau du scénario, les fans de Pratt ne devraient pas avoir grand chose à redire. Ils connaissent par coeur "Corto Maltese en Sibérie", l’album dont le réalisateur s’est adapté. Les autres risquent d’être déroutés par la kyrielle de personnages qui déboulent dans le récit avec un passé et une relation avec Corto supposés connus. Et les nombreuses ellipses, qui fonctionnent si bien en bande dessinée, compliquent ici la compréhension de l’histoire par les non-aficionados.

C’est au niveau de la direction d’acteurs pour les voix que l’orientation choisie par le réalisateur est incompréhensible. Tout au long du film, y compris dans les scènes d’action, les voix sont feutrées, comme si les personnages étaient tranquillement assis dans un fauteuil en train de papoter tranquillement. D’où l’inévitable ennui qui finit par poindre à un moment.

Le DVD offre divers bonus, dont un commentaire audio du réalisateur, une interview de celui-ci, un comparatif entre le film et le storyboard, la bande-annonce, une galerie de photos et "le" bonus sur lequel tout le monde foncera : un entretien avec Hugo Pratt. Et le revoir vivant avec toute sa truculence sera une raison suffisante pour tous les amateurs de cet immense auteur pour acquérir ce double DVD.

Notre avis : :-|

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • > Corto Maltese en DVD
    16 août 2003 20:44, par un admirateur de Corto Maltese

    Les amateurs de manga survitaminés devront effectivement passer leur chemin.

    Celà s’ennuieront et ne trouveront que lenteur et cheminement. C’est justement cela, l’univers de Corto. Il n’y a pas de violence qui justifie que ce personnage perde son élégance, sa nonchalance, son détachement. C’est un rebelle (un vrai !) qui ne dévie pas de sa vision du monde, faite de femmes et de poèmes de Rimbaud. L’action, la violence ne sont que la vie qui le mène à travers le monde.

    Ce film nous plonge en plein dans cette atmosphère. Du très bon travail, vraiment

    Répondre à ce message