David B, « Grand Boum 2008 » du Festival de Blois

23 novembre 2008 1
  • Célébrant cette année leur 25ème anniversaire autour du grand prix de l’année dernière, Jean-Claude Denis, le Festival BD Boum de Blois remettait hier soir son palmarès. Il couronne David B, fondateur de l’Association et l’une des figures les plus marquantes de la nouvelle génération.

S’il est un Grand Prix incontestable, c’est bien celui-là : David B, fondateur de l’Association et mentor de Marjane Satrapi qu’il aida à accomplir son Persepolis, auteur à l’œuvre considérable dont L’Ascension du Haut Mal a été traduit dans de nombreuses langues, venait de publier Par les chemins noirs (Futuropolis) mis à l’honneur par une exposition précisément à Blois cette année. Un ouvrage qui s’intéresse à l’une des figures littéraires les plus troublantes du début du 20ème siècle italien : l’écrivain Gabrielle d’Annunzio. David B vient d’être consacré, à juste titre, « Grand Boum » du prochain Festival de Blois, ce qui lui vaudra de dessiner l’affiche et de profiter d’une grande exposition rétrospective, une bonne occasion de découvrir les mille et une facettes de ce raconteur d’histoires d’exception.

David B, « Grand Boum 2008 » du Festival de Blois
Le Maire de Blois, M. Marc Gricourt remet son Grand Prix à David B
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Remis par son épouse, Madame Couetsch Bousset-Lob, le Prix Jacques Lob [1] revient au sarcastique Jean-Yves Ferri pour de Gaulle à la plage (Dargaud). le scénariste-dessinateur nous a récité lors de la cérémonie une sorte de « complainte du bouseux » qui a bien diverti la salle.

Jean-Yves Ferry et Madame Couetsch Bousset-Lob
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Prix de la ligue de l’enseignement jeune public (6-10 ans) revient à Nob, un des talents de Tchô, pour Mamette T2 (Éditions Glénat), une petite mamy qui joue très bien des codes qui régissent la relation entre enfants et grands parents. L’auteur, absent, a fait savoir qu’il était fier de succéder ainsi à Émile Bravo le lauréat de l’année précédente.

Le Prix du Conseil Général du Loir & Cher revient à Fred Vervish et Bertrand Escaish pour Chinn T1 : Les bambous de la sagesse (Éditions Bamboo), consacrant ainsi un éditeur, Bamboo, parfois décrié par une certaine presse, preuve s’il en est qu’il est souvent injuste de dénigrer à l’excès des auteurs et des éditeurs simplement parce qu’ils ont du succès.

Jung recevant son prix dument doté
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Le Prix Région Centre pour la BD citoyenne est justement attribué à Jung pour Couleur de peau : Miel (Éditions Quadrants) où l’auteur raconte ses souvenirs d’enfant adopté et dont nous avons déjà abondamment parlé dans nos colonnes. Lors du cocktail qui a suivi la cérémonie, Jung a été approché par un des membres du jury, lui même adoptant, et l’on pouvait entendre au son de sa voix comment cet album l’avait personnellement touché.

Le Prix de la Nouvelle République est remis au Chinonais et bloggeur bien connu Mickaël Roux pour Les Passeurs T2 (Éditions Carabas), là aussi une récompense méritée.

Un certain nombre de « médailles en chocolat » ont été remises par l’équipe du Festival à certaines personnalités ou institutions ayant contribué au rayonnement de la bande dessinée et du festival. Parmi les lauréats, le signataire de ces lignes très confus de se retrouver à côté de gens bien plus méritants que lui.

LE PALMARES 2008 du FESTIVAL BD BOUM DE BLOIS

- Grand Boum 2008 : David B pour l’ensemble de son oeuvre
- Prix Jacques Lob du meilleur scénariste : Jean-Yves Ferri pour De Gaulle à la plage (Éditions Dargaud)
- Prix de la ligue de l’enseignement jeune public (6-10 ans) : Nob pour Mamette T2 (Éditions Glénat)
- Prix du Conseil Général du Loir & Cher : Fred Vervish et Bertrand Escaish pour Chinn T1 : Les bambous de la sagesse (Éditions Bamboo)
- Prix Région Centre pour la BD citoyenne : Jung pour Couleur de peau : Miel (Éditions Quadrants)
- Prix de la Nouvelle République : Mickaël Roux pour Les Passeurs T2 (Éditions Carabas)
- Médailles en Chocolat 2008 attribuée aux personnalités qui ont contribué au rayonnement de la bande dessinée et du festival de Blois :
- Le Lycée professionnel Sonia Delaunay de Blois
- Éric Derian, intervenant à l’hôpital de Blois
- Didier Pasamonik, journaliste sur ActuaBD.com et Mundo-BD.fr

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

[1Jacques Lob (1932-1990) est un scénariste trop tôt disparu, créateur de Blanche Épiphanie, Superdupont, Transperceneige et même scénariste à l’occasion de Jijé pour Jerry Spring et de Philippe Druillet pour un Lone Sloane : Délirius.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • David B, « Grand Boum 2008 » du Festival de Blois
    23 novembre 2008 10:16, par Marie Moinard

    Ne soit pas confus Didier, il semble qu’avec tout ce que tu fais, tu mérites largement cette médaille ! Bravo ! :-) Bravo à tous les autres aussi, tout ceux qui ont été récompensés le valaient bien.

    J’aime beaucoup le reportage fait sur les enfants journalistes, ils sont tellement concentrés !

    L’an prochain, j’espère bien être des vôtres. Vive la BD !

    Marie

    Répondre à ce message