Deadpool : Opération annihilation – Par D. Way, C. Barberi & B. Dazo – Panini Comics

7 mars 2017 0
  • Pas facile d'en finir avec la vie lorsque l'on est doté d'un pouvoir auto-guérisseur. Deadpool va l'apprendre à ses dépens dans cet album certes inégal mais qui réserve tout de même de bonnes surprises.
Deadpool : Opération annihilation – Par D. Way, C. Barberi & B. Dazo – Panini Comics
Deadpool à la sortie de son bain
© Marvel 2017

De retour d’une aventure spatiale, Deadpool, se rend compte qu’il n’a manqué à personne sur Terre. Ni une ni deux, face à cet affreux doute concernant l’attachement que ces congénères peuvent lui porter, il décide d’organiser son suicide.

Malheureusement pour lui, ses facultés extraordinaires de guérison lui posent de sérieux bâtons dans les roues pour mener à bien ce projet. Très logiquement, pour cet esprit dérangé, il décide d’aller voir Bruce Banner et de l’énerver... très fort.

« Opération Annihilation » est le quatrième Marvel Deluxe dédié à Deadpool sous la direction de Daniel Way qui se sent finalement très bien aux commandes du mercenaire détraqué.

Le ton reste le même et les arcs narratifs courts, allant du one-shot à des sagas en trois actes, maintiennent un rythme soutenu à l’ensemble. Certaines vannes ne font pas forcément mouche mais l’esprit déjanté est toujours bien présent et complètement assumé.

L’équipe artistique continue à séduire en distillant une multitude de petits détails décalés qui n’apportent rien à l’histoire mais forcent le sourire et la sympathie (le héros en bikini, une moto ridiculement petite, des décisions crétines ou un caractère enfantin incapable d’attendre ou de ne pas jouer).

Du côté du graphisme, Carlo Barberi propose, comme à son habitude, un travail magnifique. Clair et précis, son trait sert à merveille le sujet et rend la lecture très agréable.

Interné

Beaucoup plus nerveux et cartoonesque, les dessins de Bong Dazo apportent, quant à eux, une belle note de fraîcheur et de folie à l’affrontement avec Hulk et retranscrivent à merveille le chaos qui règne dans le cerveau du personnage.

En bref, si vous avez aimé les épisodes précédents, celui-ci n’a aucune raison de déroger à la règle.
Hulk très en colère

(par Mathieu Drouot)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Commander cet ouvrage chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?