Dungeon Quest T2 – Par Joe Daly – L’Association

2 juillet 2010 5
  • L’Afrique du Sud n’est pas que terre de football et de rugby. La pointe de l’Afrique héberge un vivier de créateurs de bande dessinée particulièrement féroces, comme Joe Daly, membre de la revue Bitterkomix, qui vient de faire paraître le deuxième tome de Dungeon Quest.

En s’inspirant de l’univers très codifié et très geek des jeux de rôles, Joe Daly impose une parodie narquoise des épopées fantastiques. Dans le précédent volume, une bande de bons à rien avait trouvé dans un terrain vague, les objets d’une quête mystique. Millenium Boy, Steve, Lash Penis et Nerdgirl (tout un poème) se sont donc engagés dans cette voie héroïque.

Dungeon Quest T2 – Par Joe Daly – L'Association
Un extrait de "Dungeon Quest"
© Joe Daly - L’Association

On a ainsi appris qu’il fallait reconstituer une « Guitare des Atlantes », retrouver un « Etui pénien », gagner du mana, de la vitalité, ou de la dextérité. Vaste programme donc pour ces aventuriers bas de plafond qui rêvent d’un destin de chevalier de la table ronde (un peu), et de casser la gueule à tout ce qui bouge (beaucoup).

De dialogues crus en répliques d’une débilité profonde, Daly n’épargne pas les pratiquants du jeu de rôle, mais met le doigt sur ce qui rend ce hobby absolument insupportable pour beaucoup de gens. Une série à réserver aux amateurs d’humour féroce qui restent perplexes face à ce passe-temps, ou aux rôlistes avec un sacré sens de l’autodérision. Le tout est dessiné dans une ligne claire cinglante qui contribue à l’étrangeté du projet. Suite et fin de l’aventure au prochain épisode.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :