Collectors

Fred enchante toujours !

Par Florian Rubis le 12 janvier 2023                      Lien  
Le jeudi 1er décembre 2022, nous avions assisté au vernissage de l'exposition-vente rétrospective consacrée à Fred à la galerie Martel (Paris), en présence de la famille de cet artiste très regretté. Il n'est pas trop tard pour la visiter si vous en avez la possibilité. Cet avant-goût de la trentaine d'originaux qui y sont montrés devrait vous inciter à effectuer le détour.

Frédéric Othon Théodore Aristidès, alias Fred (1931-2013), était issu de réfugiés grecs de Constantinople. Ceux-ci quittèrent l’Empire ottoman suite aux bouleversements provoqués par la Première Guerre mondiale. Ils devaient aboutir, notamment, à la constitution de la Grèce et de la Turquie actuelles, après des déchirements meurtriers et des transferts massifs de populations.

Vous trouverez sur notre site ici, ainsi que , lors d’entretiens réalisés en 2010 et 2011, davantage de renseignements sur sa vie et son œuvre. Cette dernière fut marquée par sa peu banale personnalité et son enthousiasmante fantaisie.

Fred enchante toujours !
Pendant le vernissage (1)
Photo : © 2022 Florian Rubis
Pendant le vernissage (2)
Photo : © 2022 Florian Rubis

D’ailleurs, à l’originalité de son dessin venaient s’ajouter d’autres spécificités d’auteur, dont un onirisme qu’il attribuait volontiers à des influences littéraires héritées du séjour de sa mère et de sa famille à Londres après le Premier Conflit mondial. Tout ceci lui valut d’être incompris en France à ses débuts. S’en étonnera-t-on vraiment ?

Néanmoins, il s’astreignit de son côté à beaucoup d’efforts et de contraintes formelles afin d’aboutir à des planches et albums sans équivalents. Sa narration et ses audaces plastiques uniques fusionnaient d’une façon si géniale que nous continuons à en être durablement fascinés. L’exposition procure une nouvelle occasion d’admirer ses trouvailles en matière de composition des planches. Visuellement, c’est délectable !

Hommage(s), vous avez dit hommage(s)...
"Le Corbac et le Concombre masqué" - © Fred & galerie Martel/Photo : © 2011 Florian Rubis
"Le Petit Cirque"
© 1973 Fred & galerie Martel/Photo : © 2022 Florian Rubis

Les originaux montrés à la galerie Martel appartiennent à la saga de Philémon, en passant par Le Petit Cirque, Magic Palace Hôtel et d’autres « classiques » de Fred. On y trouve également des dessins produits pour Hara-Kiri, Journal bête et méchant ou Pilote, publications dans lesquelles ses contributions furent importantes, etc.

"Philémon", "À l’Heure du Second « T »", "Pilote", n°698, 1973
Fabuleuse composition des planches de Fred, jouant avec la forme et le médium...
Édition : Dargaud 1975, page 31/© 1973 Fred & galerie Martel

En étudiant de près, dans l’exposition de la rue Martel, les subtilités esthétiques et pirouettes cérébrales dont Fred avait le secret, vous rendrez le meilleur hommage possible à cet attachant maître du neuvième art. D’autant que par allusions à la chanson Le Fond de l’air est frais, cosignée par Fred avec Jacques Dutronc, voire élisions reprises de ses paroles, comme il n’y a plus d’saison, muni d’un bas de lain’, vous pourriez en repartir avec de belles étrenn’s...
« Laïho, Laïho ! »

Enki Bilal et Fred
Durant une exposition de Fred à la galerie Martel/Photo : © 2011 Florian Rubis

Voir en ligne : Voir plus sur le site de la galerie

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

En médaillon : "Hara-Kiri" n°5 (couverture)
© 1961 Fred & galerie Martel

Exposition FRED
Du 2 décembre 2022 jusqu’au 21 janvier 2023
17 rue Martel
75010 Paris

Ouverture de 14h30 à 19h00
Du mardi au samedi

✏️ Fred tout public Fantastique 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Florian Rubis  
A LIRE AUSSI  
Collectors  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD