Grands Anciens – T1 : La Baleine Blanche – Par Lainé & Vukic – Soleil

17 août 2010 0 commentaire
  • Aux confins des océans vivent des monstres marins défiant toute imagination. Les légendes sur ces êtres aussi gigantesques qu’effrayants ont été la source de bon nombre de romans célèbres. S’inspirant du {Moby Dick} d’Herman Melville, Jean-Marc Lainé et Vukic se réapproprient le mythe du terrifiant Kraken.

Ishmaël rêve d’embarquer sur l’un de ces baleiniers qui partent pendant des mois sur les mers et affrontent mille dangers pour chasser ces grands mammifères marins. Dans un bar du port de pêche de New Bedford, il fait la connaissance avec Herman Melville. Autour d’une bière, l’étrange personnage lui raconte l’histoire d’un kraken géant pourchassé par le capitaine Achab.

Grands Anciens – T1 : La Baleine Blanche – Par Lainé & Vukic – Soleil

Jean-Marc Lainé réadapte donc à sa sauce les aventures du célèbre capitaine Achab. En appliquant une touche à la Lovercraft avec ce kraken géant, en insérant quelques clins d’œil à 20.000 Lieues sous les Mers, à L’île aux Pirates et autres histoires du genre, mais aussi en faisant de Melville le conteur de son propre récit, le scénariste fait preuve d’une originalité bienvenue. On oublie donc le fait qu’il traite ici d’un sujet maintes fois ressassé et on se laisse entraîner sans trop de résistances dans cette chasse au monstre.

Extrait Grands Anciens – T1 : La Baleine Blanche

Le dessin réaliste de Vukic renforce l’envie de se plonger dans ce premier tome. Ses planches sont belles et découpées de manière dynamique. Il est rare de voir un jeune auteur maîtriser dès le premier coup, et avec autant d’habileté, décors et personnages.

En plus de découvrir un dessinateur prometteur, Grands Anciens nous fait replonger avec bonheur dans les grands romans d’aventure de la fin du XIXe siècle. À découvrir.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?