Il était une fois en France T3 : Honneur et Police – Par Fabien Nury et Sylvain Vallée – Glénat

11 novembre 2009 0 commentaire
  • Troisième volet de l’histoire de Joseph Joanovici, ce ferrailleur juif devenu milliardaire sous l’Occupation grâce à une collaboration économique active avec les Allemands. Mais le salaud ne s’avère pas aussi caricatural : il aide aussi des réseaux de résistance et des dizaines d’agents sont libérés par son entremise. Engagement sincère ou calcul ? Lui-même le sait-il ?

Dans cet épisode, Fabien Nury n’a plus qu’à se laisser conduire par l’Histoire. Son personnage, toujours sur la corde raide, risque la mort mille fois. Mais il s’en sort et s’investit de plus en plus dans la Résistance. Par calcul, comme bien de ses compatriotes qui choisirent De Gaulle quand le vent finit par tourner ? Ou par une sincère volonté de revanche contre un régime criminel ?

Nul ne sait, et Joanovici peut-être encore moins que les autres. Car l’heure n’est pas à la réflexion, mais aux choix. Dans ces années-là, il ne faut pas grand chose pour transformer un salaud en héros, et un héros en traître.

Fabien Nury et Sylvain Vallée rendent très bien ces ambiguïtés par un scénario très construit servi par un dessin intelligent et sensible. Cette collection peut figurer sans problème dans la bibliothèque de tout honnête amateur de bande dessinée. Brillantissime.

Il était une fois en France T3 : Honneur et Police – Par Fabien Nury et Sylvain Vallée – Glénat

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?