Intégrale Tif et Tondu – T10 : « Le Retour de Choc » – Par Will & Desberg – Dupuis

30 septembre 2011 7 commentaires
  • Dixième tome de l’intégrale des aventures du barbu et du glabre les plus célèbres de la BD. Au beau milieu des années 1980, le jeune scénariste Stephen Desberg fait renaître leur ennemi juré, Monsieur Choc, dans une atmosphère de technothriller mondialisé ; pendant ce temps, Will dessine avec son génie habituel les femmes et les décors tropicaux, en préparant sa reconversion. Trois beaux albums de transition avant le feu d’artifice final.

L’intégrale Tif et Tondu, beau succès de librairie, a désormais atteint son rythme de croisière. Le lecteur s’est trouvé un temps ballotté entre un classement thématique et un classement chronologique des histoires dessinées par Will ; mais la structure de cette anthologie s’est stabilisée. Ce tome dix suit fidèlement le retour de Choc pour trois aventures inégales, entre 1984 et 1986.

Plongée passionnante au cœur d’un Spirou Magazine et d’éditions Dupuis en pleine crise économique et artistique, le dossier rédigé par Didier Pasamonik (éditeur adjoint d’Actuabd.com) resitue dans une drôle de période ces Tif et Tondu entre deux eaux – à la fois puérils et graves, parodiques et sérieux. Philippe Vandooren, devenu rédacteur en chef de Spirou Magazine, recadre Stephen Desberg et le contraint à construire des scénarios moins feuilletonnesques ; Dupuis est racheté dans le même temps par Hachette et le groupe Bruxelles Lambert. Il devient question de productivité, de réduction des coûts et les anciens de Marcinelle fuient ou se sentent dépassés. Will, pour sa part, s’apprête à passer à la couleur directe et à tenter des expériences plus adultes.

Que peuvent encore deux bonshommes rondouillards issus de la bande dessinée d’après-guerre, ces « boy-scouts de la loi » (dixit Choc) dans l’univers « new-look » des années quatre-vingt ? Ils sont flanqués de vieux amis à la dégaine et aux noms improbables (ah, cet inspecteur Fixshusset…) et on les sent déjà mal à l’aise avec leur identité : Tondu se rase la barbe dans le tome 34, ils se séparent durant la majeure partie du tome 35…

Intervient le retour de Monsieur Choc. L’homme au heaume, disparu depuis Le Grand Combat surréalisant de Rosy, semble au contraire à ses aises dans un monde nouveau menacé par le nucléaire, gouverné par la mafia, les puissances financières, transformé par les nouvelles technologies.

En arrière-fond de cet univers troublé dans lequel Tif et Tondu luttent pour être encore des héros, Will prend toujours grand plaisir à dessiner ce qu’il sait faire de mieux : les femmes capiteuses et les jungles luxuriantes. Amélie, dite Kiki d’Yeu, s’étant éclipsée depuis Swastika, c’est à Fleur de Jade puis Gina de jouer le rôle de top model s’habillant et se déshabillant au fil des cases, sous les pinceaux du maître. Gina surtout, prototype de la femme vénéneuse qui trahit dès qu’on lui fait confiance, introduit un érotisme nouveau dans le petit monde de Tif et Tondu. Son strip-flèchettes a marqué l’imaginaire de nombreux enfants, lecteurs de Spirou dans ces années-là. Quant aux jungles de Will – aussi belles que celles de Capturez un marsupilami !, L’Île d’outre-monde ou Aventure birmane –, on retrouve avec plaisir leurs verts, leurs bleus, cet art des lianes, des palmes et des mangroves. Et Gina en petite culotte sous la pluie.

Intégrale Tif et Tondu – T10 : « Le Retour de Choc » – Par Will & Desberg – Dupuis
Extrait de Tif et Tondu – Intégrale 10
© Will, Desberg & Dupuis, 2011

Bien sûr, tout n’est pas parfait dans ces trois récits. Les péripéties imaginées par Desberg s’essoufflent souvent à mi-course. Quant au dessin de Will, il faiblit dès qu’il est confronté à de la nouveauté, de la modernité : les écrans de Choc 235 ou les effets de vitesse de Traitement de Choc auraient peine à rivaliser avec ceux d’Akira, qui datent pourtant de la même année… Mais le charme ne s’est pas évaporé, pour ceux que ces planches faisaient rêver à l’époque.

Bientôt ce petit monde animé durant des décennies par Will prendra fin (il est toujours en attente de repreneurs, après Sikorski et Lapière) : dans les prochains épisodes, Tif et Tondu prendront des voies divergentes, Will se consacrera à des visions extatiques de couleurs pures, du carnaval vénitien de Magdalena au Jardin des désirs, et un peu de l’innocence de la bande dessinée franco-belge sera perdue pour de bon.

On ne saurait trop conseiller d’en retrouver le souvenir presque intact dans cette réédition.

(par Tristan Garcia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • Et il y en a qui se plaignent que les images sur Actua BD soient trop petites !

    Répondre à ce message

    • Répondu par ActuaBD le 30 septembre 2011 à  11:50 :

      Effectivement ! C’est corrigé.

      Répondre à ce message

  • Comme vous le dite très bien les personnages sont devenus ringards et sans intérêt dans les derniers épisodes, la seule bonne raison de lire ce dernier opus ce sont les femmes de Will, j’abonde dans votre sens. Je suis surpris que vous évoquiez une reprise... L’expérience Sikorski Lapière n’est-elle pas un échec complet ? C’est le même constat que pour les intégrales de Clifton : dès le moment où les auteurs phares ont quitté le navire et cédé la barre à des repreneurs sans âme, il vaut mieux s’abstenir et se concentrer sur la "belle époque".

    Répondre à ce message

  • Il est annoncé deux nouveaux tomes pour clôturer cette édition en intégrale. Qu’allons nous y trouver hormis les dernières aventures dessinées par Will :
    - les Tif et Tondo de Lapière et Sikorski
    ou bien
    - les albums de M. Denis et les les tous premiers Will ou Dineur ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 30 septembre 2011 à  17:42 :

      Je travaille sur le suivant qui comprend tous les derniers épisodes dessinés par Will sur scénario de Desberg plus la première histoire de T&T scénarisée pour par Denis Lapière ("La Cible").

      Après, ce sera sans doute les Lapière/Sikorski. D’ici là, on sera en 2013 car la série s’alimente de 2 nouveaux titres par an.

      Ce sera à Dupuis de décider si les Dineur et Denis et les premiers Will feront l’objet d’une réédition. J’aimerais bien.

      Cela dit, Tif & Tondu vous surprendront encore. Je ne peux rien vous dire pour l’instant, mais...

      Répondre à ce message

      • Répondu par joel le 30 septembre 2011 à  21:24 :

        je les vois bien de retour bientôt dans spirou moi, en l’occurrence pour le numéro come back de novembre par exemple !?

        Répondre à ce message

      • Répondu par joel le 30 septembre 2011 à  21:29 :

        si comme indiquer il reste deux tomes a paraitre, un pour will et desberg (3 albums plus 1 ou 2 recits complet)et dans le dernier on retrouverait les 6 album de sikorski et lapiere ça me parait beaucoup pour un seul tome !

        Répondre à ce message