Joueur du Grenier, T1 : Ma Folle Jeunesse – Par Frédéric Molas et Piratesourcil – HugoBD

29 novembre 2012 1
  • Le désormais célèbre chroniqueur Internet de jeux vidéo débarque dans une BD... Pas franchement ratée, ni totalement réussie.

Le Joueur du Grenier, un gars en chemise hawaïenne qui teste de vieux jeux vidéo, ça vous pose un concept !, bénéficie de la célébrité actuelle des web-séries et est devenu une des têtes d’affiche de ce mouvement.

Surfant sur la vague de nostalgie des gamers prépubères des années 1980-90, ils sont quelques-uns à s’être fait une place dans l’univers télévisuel geek. Entre une certaine nostalgie pour notre jeune temps et l’envie de retrouver nos premières émotions vidéo-ludiques, de Ghosts’n Goblins à la première Game Boy... Comme tout bon phénomène web, il arrive avec une BD humoristique censée présenter son enfance.

Comme on pouvait s’y attendre, pas de révolution ici. Que du classique dans l’humour, même si une ou deux idées sont plutôt bien trouvées. Très efficace quand il s’agit de retrouver l’atmosphère étrange de ces premiers enfants qui préféraient rester enfermés des heures dans leurs chambres devant Alex Kidd plutôt que d’aller gambader dans les prés. Tous les bons gags sont d’ailleurs reliés à cet univers. Les autres, malheureusement trop nombreux, se tournent vers un humour infantile sans intérêt. Les enchaînements quelque peu chaotiques ainsi que le décor neutralisé par le caractère anodin du dessin ne rendent pas une atmosphère qui aurait pu se montrer plus singulière.

Faisant, comme tant d’autres, du neuf avec du vieux, l’album évite cependant l’écueil du « c’était mieux avant » mais reste tout de même à réserver à la Nintendo génération trempée d’humour geek.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :