TRIBUNE LIBRE À Nicolas Depraeter : de la nécessité de parler de Joe

30 novembre 2012 1
  • Paru en octobre 2012, Joe l'aventure intérieure est un récit de Grant Morrison et Sean Murphy qui traite du diabète vécu par un jeune garçon seul dans sa maison. Ce thème est pour moi un sujet très important et j'ai à cœur de le traiter aujourd'hui dans les colonnes d'ActuaBD.

Cela faisait un an. Un an depuis ma dernière présence sur ActuaBD. Un an où je me disais régulièrement que me remettre à l’écriture d’articles serait une bonne chose. Un an où le temps m’était disponible mais où je n’y arrivais simplement pas. Un an aujourd’hui que mon frère ainé, Sébastien, est décédé à cause d’un diabète très important, à l’âge de 25 ans.

Un an à ressasser des souvenirs, à en vouloir à tout et n’importe quoi, à être entouré par les proches et les amis qui font ce qu’il faut pour que ça aille mieux. Un an avant que ne paraisse chez Urban Comics le récit de Grant Morrison et Sean Murphy : Joe l’aventure intérieure (Joe the Barbarian en VO). récit mettant en scène un adolescent en proie à une violente hypoglycémie alors qu’il est seul chez lui.

À la lecture de ce livre, je revois les crises de mon frère entre deux périodes de calme. Je le revois alors que je le porte sur mon dos, trop faible pour marcher, pour l’aider à descendre les escaliers. Je le revois en train de délirer, articulant difficilement des suites de mots sans aucune logique. Je le revois à travers ce livre, et celui-ci m’apparaît comme un signe, le signe qu’il est temps pour moi de refaire surface.

Ce livre devient une lumière qui m’incite à revenir dans les pages d’ActuaBD, pour reparler de bandes dessinées et retrouver la sensation de faire partie d’un ensemble, ne plus rester seul.

TRIBUNE LIBRE À Nicolas Depraeter : de la nécessité de parler de Joe
La maladie et la solitude sont omniprésentes dans le récit.

La solitude est terrifiante dans Joe l’aventure intérieure. C’est tout seul, dans sa grande maison, que Joe va avoir une crise d’hypoglycémie tellement forte que celle-ci le fera délirer au point de transformer sa maison en un nouveau monde. Un monde ou chaque pièce devient une région plus ou moins dangereuse. Un monde où ses jouets deviennent les héros acculés d’une guerre contre les ténèbres. Un monde ou Joe est un messie qui ramènera la lumière.

Les jouets de Joe dans le monde réel...

Dans ce monde, le rat domestique de Joe devient son garde du corps et c’est ensemble qu’ils iront à la cuisine pour trouver du sucre, avant de se diriger à la cave pour réenclencher le disjoncteur et faire revenir la lumière dans la maison, et donc sauver l’univers parallèle de la noirceur qui le ronge. Une métaphore épique de la lutte contre la maladie.

... et leurs alter-egos dans l’autre monde

Les comics n’étant pas mon domaine de prédilection, je ne traiterai pas ici du travail des auteurs, puisque je ne peux comparer ce livre avec leurs autres travaux. Je dirais simplement que le dessin accompagne magnifiquement le propos, ombres et lumières étant aussi bien abordées dans le scénario que dans le graphisme.

Le découpage et le dessin suffisent parfois à la narration.

La force du récit vient du fait qu’on ne soit jamais réellement sur de savoir si ce monde est bien là, quelque part, ou s’il n’est qu’une création de l’esprit de Joe durant sa crise. Les personnages ont leur copie dans le monde réel et vont même parfois jusqu’à faire irruption dans la maison.

Lorsque Joe commence à délirer, les plis de son lit deviennent une grande vallée.

Sébastien était lui aussi seul à la maison lorsqu’il est parti. Le matin même, il me disait qu’il avait le sentiment que la crise passait et qu’il allait mieux. Je ne peux m’empêcher de le voir partout dans ce livre, même s’il n’a jamais eu de rat domestique. Il aimait la BD, il était fier que j’écrive des articles dans ces colonnes. Tous deux nous avions cette passion, et je suis sûr que ce livre lui aurait plu. C’est pour cela que je tenais à lui rendre cet hommage.

(par Nicolas Depraeter)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :