Kill or be Killed T3 - Par Ed Brubaker & Sean Phillips - Delcourt Comics

19 décembre 2018 0 commentaire
  • Devenir serial-killer en échange de sa vie - un pacte avec le démon qui pousse Dylan dans ses retranchements. Style soigné, trait précis, ambiance réaliste, tous les ingrédients d’un excellent Comics sont mis en relief. Une référence en matière de polars modernes !

Après avoir commis plusieurs meurtres violents, Dylan tente de savoir où il en est concernant les motivations de ses crimes. Il était un être ordinaire qui du jour au lendemain, se trouve une vocation et devient tueur professionnel. Pourtant, une fois qu’il stoppe son traitement médicamenteux, il envisage sérieusement de reprendre une "vie normale". Un mois s’écoule sans tuer personne, sans la moindre apparition du démon. Qu’advient-il du pacte entre eux ?

Farfouillant dans son passé, il découvre des photos provenant de son père... lesquelles montrent des images du démon, le même que celui avec qui il a pactisé !

Décidément, le duo formé par Ed Brubaker & Sean Phillips continue à nous en mettre plein la vue. Ce binôme se révèle être certainement un des plus prisés, à l’heure actuelle en matière de polar américain. Ils créent une intrigue dont chaque pièce du puzzle trouve sa place. Nous suivons avec grand intérêt l’évolution de Dylan, ses ressentis, ses motivations nouvelles, sa personnalité multiple sous l’emprise des médicaments, ou lorsqu’il interrompt le traitement. L’ancien dépressif et suicidaire se prend même à rêver à un avenir. Mais surtout, il recherche plus que tout l’origine de son démon, qui l’a poussé dans ses retranchements, illuminant du coup son monde de ténèbres.

Le traitde Sean Phillips peint avec réalisme la noirceur de l’humain face à ses déboires et ses escalades de débauches. En trois tomes seulement, Kill or be Killed devient une pointure incontournable, en matière de polars contemporains. Sans forcer sur des scènes sexuelles ou ultra-violentes, bien qu’apportant son lot de cadavres et de stripteaseuses, la trame racole davantage grâce à un scénario en béton, par le questionnement incessant de son héros à tuer ou non. Chimère de l’esprit ou démon bien réel, voilà l’issue à connaître pour Dylan.

Toujours aussi haletant, Kill or be Killed reste une merveille graphique et scénaristique. Entre introspection et le combat intérieur du héros contre lui-même, nous ne pouvons qu’admirer l’évolution de cette série.

Kill or be Killed T3 - Par Ed Brubaker & Sean Phillips - Delcourt Comics
©Shean Phillips / Delcourt Comics
Dylan refait constamment le même rêve : ses premiers meurtres et les raisons qui l’ont poussé vers ceux-ci

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Kill or be Killed 3. Scénario : Ed Brubaker. Dessin : Sean Phillips. Coloriste : Elizabeth Breitweiser. Éditeur : Delcourt.128 pages. Sortie : le 18 octobre 2018. Prix : 16,50 euros.

- Lire la chronique Kill or be Killed T. 1 - Par Ed Brubaker & Sean Phillips - Delcourt Comics
- Lire la chronique Kill or be Killed T2 - Par Ed Brubaker & Sean Phillips - Delcourt Comics
- Lire la chronique Batman - New Gotham T2 - Par Greg Rucka, Ed Brubaker, Chuck Dixon et Rick Burchett - Urban Comics
- Lire la chronique "Fondu au noir", par Ed Brubaker et Sean Phillips : Hollywood aux affres du maccarthysme

  Un commentaire ?