L’Île Infernale – Tome 1 – Par Yusuke Ochiai – Komikku Éditions

10 novembre 2012 0 commentaire
  • La librairie Komikku lance sa maison d'édition : Komikku Éditions, et publie son premier manga L'Île Infernale. Dans un monde de la publication manga engorgé de toutes parts, Komikku, à l'instar de son premier héros, devra lutter pour ressortir de cette jungle. Cette première série, qui a connu un grand succès au Japon, se voyant adapter au cinéma, sera composée de trois opus qui livre la quête de vengeance de Ei Mikoshiba.

Le Japon a aboli la peine de mort sous la pression de la communauté internationale et rétablit l’exil décidé par un jury populaire. Cette nouvelle sanction est graduelle suivant les délits commis. Pour les crimes les plus graves, soumis à un exil de rang un, perpétuel et sans retour, l’inculpé est envoyé sur l’Île Infernale. Un endroit dont on ne revient jamais. Ce supplice tourne rapidement à la damnation dans ce lieu où tous les pires criminels purgent leurs châtiments. Loin de se repentir, ils ont constitués une nouvelle société régie par la violence et les allégeances. C’est ici que Ei Mikoshiba va devoir lutter pour survivre après avoir tué cinq personnes de sang-froid. Aucun plaisir sadique dans cet acte mais le désir de retrouver son ami Sakaki et d’assouvir sa vengeance.

Taillé pour survivre dans cet environnement malsain, le principal protagoniste n’a pas oublié sa dose de testostérone, élément indispensable pour s’attacher la loyauté de criminels endurcis par les conditions, relevant un charisme présent dès les premiers moments grâce à un cadrage rapproché et un découpage dynamique qui le projette au premier plan. Vif et tranchant quoiqu’un peu brouillon, le trait et le scénario accompagne, dans cette veine classique du personnage abandonné dans un lieu de perdition coupé du monde, le questionnement relatif à Mikoshiba, à son passé trouble et à ses capacités physiques.

L'Île Infernale – Tome 1 – Par Yusuke Ochiai – Komikku Éditions
L’Île Infernale – Tome 1
Yusuke Ochiai – Komikku Éditions ©


Pour accomplir, ce qui paraît comme une initiation, il devra éviter les coups de haches et se démener contre les éléments. L’auteur profite de ce cadre pour multiplier les accrocs et provoquer de mauvaises rencontres ce qui, dans une île comme celle-ci, ne s’avère pas très difficile. Ce seinen assez brutal qui repose sur le principe de la prison abandonnée, Alcatraz remodelé par quelques fantasmes, dépose une dose de tension palpable portée par la rugosité du trait et le caractère assez mystérieux d’une société dont on ne connaît que très peu d’éléments constitutifs.

Malgré l’originalité somme toute légère et le graphisme sans tache mais classique de ce premier volume qui introduit le récit, cette histoire faussement simpliste s’avère une réussite dans la découverte pas à pas d’un monde dangereux.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?