L’Immeuble d’en face (volume 3) - Par Vanyda - la boîte à bulles

21 juin 2010 2 commentaires
  • Il aura fallu près de trois ans à Vanyda pour apporter un nouveau chapitre à sa série L'Immeuble d'en face. La galerie de personnages continue, par sa singularité, à nous émouvoir. En particulier lorsque sont abordées avec une finesse indéniable les relations de couple, de génération en génération.

Comme une petite musique familière, les habitants de notre immeuble, découverts en 2004, animent une micro-société avec ses us et ses coutumes. Entre le jeune couple qui connaît un épisode tendu et les quadragénaires gérant comme ils le peuvent des traumatismes douloureux, chacun tente de garder les pieds sur terre en maintenant un équilibre social.

Le style et le découpage jouent à plein dans le travail de Vanyda. Très proche de l’esthétique manga - certains considèrent d’ailleurs la série comme du quasi shojo, L’Immeuble d’en face joue sur la variété de durée des scènes/chapitres. En changeant de rythme régulièrement, Vanyda rend des scènes courtes très fortes, ou bien offre des pauses au lecteur en une planche contemplative. Le tout bonifié par une maîtrise indéniable des scènes muettes.

L'Immeuble d'en face (volume 3) - Par Vanyda - la boîte à bulles

Auréolé par des récompenses prestigieuses comme le Prix du premier meilleur album à Angoulême en 2005, le premier volume de la série s’est vendu à 10.000 exemplaires. Présenté comme le dernier volet, ce 3ème tome ne décevra pas les amateurs ; alors que sa fin très ouverte semble augurer une forme de suite...

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :