Le Salon des Ouvrages sur la BD vient d’ouvrir ses portes

1er décembre 2012 10
  • Le Salon des Ouvrages que la BD (en résumé : le SOB) vient d'ouvrir ses portes dans le quartier de Saint-Paul à Paris. Il aura lieu tout le week-end. Venez rencontrer une vraie bibliothèque d'ouvrages de référence sur la BD et ses auteurs, et rencontrer parfois les éminents critiques qui les ont écrits.

Le Salon des Ouvrages sur la BD vient d'ouvrir ses portes"Sob !" est cette interjection par laquelle les auteurs de comic strip américains retranscrivent les sanglots. Il y a donc une ironie dans le titre de ce salon consacré aux ouvrages sur la BD : des études des monographies d’auteur, des livres d’histoires, des traités techniques et pédagogiques, des théories de la bande dessinée consacrées au 9e art -bande dessinée, comics, manga, etc.- et à ses auteurs.

"Le SOB se veut un espace de rencontre et de dialogue pour tous les amoureux de la bande dessinée qui veulent en apprendre plus sur la discipline" nous disent les organisateurs.

Dans le cadre de la Galerie Oblique, lieu de bande dessinée niché dans l’une des charmantes cours du Village Saint-Paul dans le Marais à Paris, conférences, rencontres, débats offrent l’occasion de dialoguer et d’échanger avec des auteurs de bande dessinée, mais aussi avec leurs historiens, leurs critiques, leurs théoriciens...

C’est surtout la possibilité de se fournir en ouvrages rares, que l’on découvre souvent sur place, sur les aspects les plus divers de la BD, celle-ci se retrouvant décortiquée en véritables thèses sur le mode "Mais où vont-ils chercher tout cela ?".

Un choix qui va des ouvrages sur les grands auteurs franco-belges...

Cela va de la glose prétentieuse et inconsistante à la Harry Morgan à la littérature de Fanboy, de l’approche universitaire la plus absconse à l’esprit fanzine à la Yves Frémion.

On y trouve aussi des bandes dessinées qui font œuvre critique, comme le merveilleux Désoeuvré de Lewis Trondheim, au facétieux Contre la bande dessinée de Jochen Gerner (tous deux publiés à L’Association).

...aux études sur les plus grands auteurs de comic book...

Ce qui est bien, c’est qu’on y rencontre des passionnés de tous les pays : des Italiens, des Hollandais, des Belges, des Anglais...

Amoureux de la BD de tous les pays, unissez-vous !

... en passant par de sérieuses (ou prétendues sérieuses) théories sur le genre.
Tous les passionnés et les spécialistes de BD s’y retrouvent.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Jusqu’au dimanche 2 décembre 2012

Galerie Oblique — Village Saint-Paul —17 rue Saint-Paul — 75004 Paris — Métro Saint-Paul

Samedi 1er décembre 2012 (tout public) - de 10h00 à 19h00 et Dimanche 2 décembre 2012 (tout public) - de 10h00 à 17h30.

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

 
Participez à la discussion
10 Messages :
  • Le Salon des Ouvrages de BD vient d’ouvrir ses portes
    1er décembre 2012 13:02, par joel

    je ne peux que vous conseiller d’y aller, il y aura Gyal qui dédicassera l’album hommage à Walthéry : Walthéry 50 ans de travaux rigolos !

    Répondre à ce message

  • Le Salon des Ouvrages sur la BD vient d’ouvrir ses portes
    1er décembre 2012 22:20, par Michel Dartay

    Débat passionnant cet après-midi (dans une salle bondée) sur Moebius, avec notamment Mézières et Dionnet !

    Et un choix impressionnant de livres ou revues d’études sur la BD (dont le fameux Scarce)

    Répondre à ce message

    • Répondu par Bardamor le 3 décembre 2012 à  01:16 :

      Tout ce que je déteste dans la BD : la pin-up à gros nibards de Walthéry et les thèses d’universitaires qui ne savent pas quoi écrire pour justifier leurs appointements.
      (Le gugusse qui a trouvé le nom de cette foire devait être débile ou plein d’humour.)

      Répondre à ce message

  • "Sob !" est cette interjection par laquelle les auteurs de comic strip américains retranscrivent les sanglots.

    SOB c’est surtout l’acronyme de Son of a Bitch pour les anglophones.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 3 décembre 2012 à  19:43 :

      "sob" c’est surtout "sanglot" pour les anglophones, et "to sob" c’est "sangloter". Il existait un vocabulaire avant les SMS...

      Répondre à ce message

      • Répondu le 3 décembre 2012 à  23:21 :

        SOB pour Son of a Bitch date d’avant les SMS, c’est également le titre d’un film de Blake Edward où ça signifie au choix Son of a Bitch ou Standard Operational Bullshit ou Sexually oriented business (désignant l’industrie du sexe, de la production porno aux clubs de strip-tease), mais dans le langage courant (et sur des badges quand c’était à la mode) SOB en Amérique signifie Son of a Bitch.

        Répondre à ce message

  • Le Salon des Ouvrages sur la BD vient d’ouvrir ses portes
    4 décembre 2012 16:20, par Jean-Paul Jennequin

    Ce qu’il faut retenir, dans la présentation du Salon, c’est que c’est un lieu de rencontres et d’échanges de passionnés de BD. J’ai passé une excellente après-midi du dimanche à assister aux conférences.

    Les quatre analyses de planches de BD permettaient de voir quatre manières d’aborder l’analyse de la BD (la forme, le contenu, le contexte…)

    La rencontre sur l’état de la recherche en bandes dessinées était passionnante et trop courte. On y comprenait mieux la manière dont les chercheurs et analystes actuels se situent par rapport aux travaux passés (qui ne sont pas ignorés ni méprisés) et quelles pistes sont aujourd’hui suivies, voire privilégiées, et pourquoi.

    La dernière rencontre était une présentation d’ouvrages sortis dans l’année, et il est vraiment fascinant de voir la variété de livres sur la BD proposés, et d’avoir quelques commentaires de ceux qui les ont lus (car on ne peut pas tout lire ni acheter et ces avis sont bien utiles).

    Quant au nom de la manifestation, on peut le lire "SOB" ou "S.O.B.", selon ce qu’on préfère, je crois. Ce qui est sûr, c’est que c’est un nom qu’on n’oublie pas. C’est important, il me semble, à notre époque où nous sommes bombardés d’information.

    Répondre à ce message

  • bonjour,
    Par hasard, quelqu’un sait-il si le débat sur moebius aurait été filmé ? merci.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Thierry Lemaire le 21 janvier 2013 à  12:20 :

      Bonjour Eric,
      non, malheureusement, il n’y a pas eu de captation vidéo de cette table ronde.

      Répondre à ce message