Lehman, la crise et moi. - Par Étienne Appert & Florent Papin, d’après Nicolas Doucerain - La Boîte à bulles

22 octobre 2012 2 commentaires
  • La crise venue des banques américaines vue par un patron de PME. L'engrenage infernal des contrats qui diminuent, des prêts qui s'évanouissent, des licenciements... Un témoignage souvent passionnant tiré d'un ouvrage lauréat du prix du livre d'entreprise 2011.

Lehman, la crise et moi. - Par Étienne Appert & Florent Papin, d'après Nicolas Doucerain - La Boîte à bullesLa vague déferle, et la société de Nicolas Doucerain manque d’être engloutie. Cette histoire, vécue, est celle d’un cabinet de conseil en recrutement et de son jeune PDG confronté à une menace vitale.

Entre les premiers clients qui claquent la porte et les banques qui se retirent, nous suivons pas à pas la chute du chiffre d’affaires et, inévitablement, les premières suppressions d’emploi.

Avec cette plongée au bord de la faillite, racontée à la première personne, les auteurs rendent palpables les conséquences d’une crise venue d’ailleurs. D’autant que les détails ne manquent pas : qu’il s’agisse de l’ambiance de la boîte, de rendez-vous à l’inspection du travail, ou des conseils de spécialistes venus de tous côtés. L’adaptation de Florent Papin maintient un rythme soutenu, alternant avec justesse moments intimes et réunions houleuses.

Si l’aspect quelque peu angélique du chef d’entreprise autodidacte (paré de toutes les qualités ou presque) peut agacer parfois, le récit s’avère assez passionnant. En outre, un appendice concis apporte un véritable petit cours autour des situations de crise en fin d’album.

En revanche, si le dessin d’Etienne Appert combine simplicité et lisibilité, les couleurs dans ce contexte, traitées à l’ordinateur, semblent de trop.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :