Les Pixels – Chasseurs de monstres – Par Marc Wasterlain – Couleurs de Baloo – Ed. Mosquito

24 février 2010 0 commentaire
  • Grâce à Mosquito, cette série de Wasterlain connaît enfin les honneurs de l’album. Une occasion de constater que le « Paladin de l’enfance » n’a pas perdu la main.

Wasterlain a le don du merveilleux. De Bob Moon & Titania à Monsieur Bonhomme et de Docteur Poche à Jeannette Pointu, il a toujours envoyé ses personnages à la recherche des mondes inconnus, qu’ils nichent dans des planètes lointaines, dans des contrées inexplorées ou restent tapis dans le mystère de notre quotidien.

Quand François Corteggiani commande Les Pixels au dessinateur belge pour le défunt mensuel Pif Gadget, il a le nez fin. Il sait combien Wasterlain arrive à se mettre au niveau de ses jeunes lecteurs. Il y a un rire derrière chaque trait et chaque page des aventures des Pixels, un groupe de gamins un peu débrouilles pas très éloignés de Zig & Puce ou de Jo, Zette et Jocko : des enfants qui courent le monde à la recherche de la grande aventure.

Mais à la différence de ces modèles, ceux-ci jouent de la souris informatique (avalée par le chat Arobase) et mangent au McDo. Nous voyageons dans des archétypes de la littérature enfantine sans qu’à aucun moment cela ne puisse paraître mièvre : peuplades mystérieuses, animaux sauvages, monstres et animaux mignons... L’auteur aborde ces thèmes avec bonne humeur, sans aucun complexe. Le voyage est ludique à souhait.

Deux tomes sont prévus dans cette série rafraîchissante.

Les Pixels – Chasseurs de monstres – Par Marc Wasterlain – Couleurs de Baloo – Ed. Mosquito
Les Pixels – Chasseurs de monstres – Par Marc Wasterlain – Couleurs de Baloo
Ed. Mosquito

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Diffusion DDL - MDS

Commander Les Pixels Tome 1 chez Amazon ou à la FNAC

Lire aussi sur ActuaBD :

- Wasterlain, le paladin de l’enfance.

- Une interview de Marc Wasterlain par Morgan di Salvia.

  Un commentaire ?