Comics

Primordial - Par Jeff Lemire et Andrea Sorrentino - Éd. Urban

Par Aurélien Pigeat le 30 novembre 2022                      Lien  
Et si Laïka, la chienne envoyée par les Soviétiques dans l'espace, n'était pas morte en orbite de la Terre? Si elle avait en fait été enlevée par des puissances extraterrestres? C'est sur cette hypothèse autour d'un jalon majeur de l'aventure spatiale que Jeff Lemire et Andrea Sorrentino proposent un one-shot à la croisée de la SF, de l'espionnage et de la métaphysique.
Primordial - Par Jeff Lemire et Andrea Sorrentino - Éd. Urban
Dans les ruines de la recherche spatiale américaine
Primodial © 171 Studios & Andréa Sorrentino

1957 : l’URSS envoie une jeune chienne, Laïka, pour un premier vol habité en orbite de la Terre. L’animal meurt deux heures après le décollage. Deux ans plus tard, les USA envoient deux singes dans l’espace, rapidement déclarés morts également. À partir de là, les deux puissances cessent leurs programmes d’exploration spatiale, malgré les prouesses techniques réalisées pour parvenir à ces premiers vols. Et lorsque, en 1931, le Professeur Pembrook, du MIT, passionné par ces programmes, se trouve mandaté pour faire faire le vide à Cap Canaveral, il fait de surprenantes découvertes indiquant que la destinée de ces mammifères n’est sans doute pas celle révélée au grand public.

À partir de ce postulat, Jeff Lemire imagine une uchronie dans laquelle ces animaux auraient entrepris un voyage spatial, guidés par des entités extraterrestres. Pendant ce temps, sur Terre, la Guerre Froide aurait pris un tour différent, avec une influence soviétique qu se serait étendue à l’ensemble de l’Europe. Toutefois cela reste finalement très en marge d’un récit qui alterne un récit d’espionnage sur fond de Guerre Froide, sympathique mais rudimentaire, et une amorce d’épopée spatiale animale. Car le final, bien que joli, déconcerte assez et l’on ressort de la lecture avec le sentiment de ne pas trop savoir où voulait en venir le scénariste, et l’impression que cette débauche de potentialités s’avère en fin de compte un peu vaine.

Qu’est-il arrivé aux primates envoyés dans l’espace ?
Primodial © 171 Studios & Andréa Sorrentino

Pourtant, de son côté, la dimension graphique du volume, par André Sorretino, collaborateur régulier de Jeff Lemire depuis Green Arrow, constitue une véritable performance. La composition des planches ainsi les effets produits témoignent d’une autre forme d’exploration spatiale : celle de la (double) page de notre art séquentiel. Et les possibilités que s’offre le dessinateur semblent presque infinies. C’est là que réside l’accomplissement principal de ce volume qui ramène l’intrigue presque au rang de prétexte.

Laïka découvre des horizons nouveaux
Primodial © 171 Studios & Andréa Sorrentino

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791026825371

Primordial. Par Jeff Lemire et Andrea Sorrentino. Couleur : Dave Stewart. Traduction par Benjamin Rivière. Sortie le 28 octobre 2022. 176 pages. 21 euros.

Urban Comics ✍ Jeff Lemire ✏️ Andrea Sorrentino 🎨 Dave Stewart 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Aurélien Pigeat  
A LIRE AUSSI  
Comics  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD