Livres-Paris 2019 : La BD, une porte ouverte à la lecture ?

4 mars 2019 1 commentaire
  • En 1678, "La Princesse de Clèves" révolutionnait la littérature de son époque. Par ses accents féministes avant l'heure, ce roman est devenu un grand classique de la littérature française qui a fait souffrir, à l'en croire, le Président Sarkozy dans sa jeunesse. En Mars 2019, Catel et Claire Bouilhac vengent Madame de La Fayette chez Dargaud dans une version qui lui sera peut-être d'un accès plus facile...

C’est un fait : un nombre exponentiel de chefs-d’œuvre de la littérature sont adaptés en BD. C’est parfois même l’inverse qui a lieu : La Bibliothèque Verte ouvre ses rayons à Dragon Ball, One Piece, Cédric, Lanfeust ou Titeuf, Marvel adapte certaines de ses grandes histoires (Civil War, X-Men) en romans. Quant aux mangas, n’en parlons pas, les "Light Novels" font quasiment partie intégrante du genre.

Il arrive parfois que des grands créateurs de bandes dessinées sont aussi de grands auteurs de romans, c’est le cas d’Alan Moore ou de Neil Gaiman. On a même vu Stephen King co-scénariser avec Scott Snyder l’excellente série American Vampire, tandis que son fils, Joe Hill, alterne romans et scénarios pour les comics. .

Cette tendance, semble-t-il durable, amène-t-elle pour autant les lecteurs, comme M. Sarkozy, à lire des romans ? Ou peut-on dire qu’au contraire, elle dispense de lire les "vrais livres", la bande dessinée se substituant à certains segments de la littérature ? Deux écrivains et deux auteurs de bandes dessinées en parleront au salon du livre de Paris qui se tiendra du 15 au 18 mars prochain du côté de la Porte de Versailles.

Nous y retrouverons les best-seller Michel Bussi, romancier multiprimé, récemment investi dans la BD avec Mourir sur Seine (Sc. de Gaët’s, Dess. de Salvo, Ed. Petit à petit) et le magnifique Nymphéas noirs ( Sc. Fred Duval, Dess. Didier Cassegrain , Ed. Dupuis), Xavier-Laurent Petit qui a vu son roman Le Fils de l’Ursari adapté chez Rue de Sèvres par Cyrille Pomès.

Livres-Paris 2019 : La BD, une porte ouverte à la lecture ?
Xavier-Laurent Petit et Michel Bussi

Ils seront accompagnés de Catel, autrice (avec Bouilhac) de la fameuse adaptation en BD de La Princesse de Clèves publié ce mois-ci par Dargaud et de Dobbs scénariste de l’adaptation du mythique L’Homme invisible de H.G. Wells pour Glénat (Dessins de Christophe Regnault).

Dobbs et Catel

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Salon du Livre de Paris - 15 au 18 mars 2019 - Porte de Versailles.

Le débat "La bande dessinée, une porte ouverte vers la lecture ?" en partenariat avec Zoo le mag sera modéré par Line-Marie Gérold. Il aura lieu samedi 16 mars 2019 de 15h00 à 16h00 sur la scène BD-Comics-Manga.

 
Participez à la discussion
1 Message :