Luc Besson a commencé à tourner « Adèle Blanc-Sec »

10 septembre 2009 8 commentaires
  • Les droits d’adaptation au cinéma de la série de Tardi avaient été achetés par Luc Besson, le « wonderboy » du cinéma français, le seul capable de produire des grosses machines avec sa société de production EuropaCorp. Le tournage a commencé cet été et devrait se terminer à la fin de l’année.

Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec , c’est la série culte de Tardi, sa face « commerciale » entamée en 1976, avant que Casterman ne lui fasse sur mesure, pour lui et pour Pratt, la revue (À Suivre).

On y retrouve quelques éléments de sa « marque de fabrique » : un amour pour les décors de Paris début de siècle, une certaine fantaisie teintée de fantastique sous-tendue par discours burlesque anarchisant. Neuf volumes de cette série qui se passe dans les années 1910 ont été publiés par les éditions Casterman.

Le film de Luc Besson consistera en une adaptation des quatre premiers tomes de la la saga : Adèle et la Bête, Le Démon de la Tour Eiffel, Le Savant Fou et Momies en Folie. Très impliqué dans la bande dessinée, au point de s’associer avec l’éditeur Jacques Glénat, Besson est lui-même le réalisateur du film.

Le rôle-titre est tenu par la ravissante Louise Bourgoin. Elle est accompagnée par une jolie brochette de comédiens parmi lesquels Jean-Paul Rouve, Mathieu Amalric, Gilles Lellouche et Frédérique Bel.

Le film devrait sortir en salle entre 2010 et 2011.

Notre reporter passait par là, lors les premiers jours de tournage en plein mois d’août, au cœur de Paris, à la Porte de Saint-Denis. Nous vous livrons des clichés exclusifs de la mise en place du décor et des comédiens, juste au moment où les caméras filmaient une des premières scènes.

Luc Besson a commencé à tourner « Adèle Blanc-Sec »
Le tournage a lieu en plein mois d’août, tôt le matin, pour éviter de couper la circulation.
Photo : DR. (L’Agence BD)

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • Neuf volumes de cette série qui se passe dans les années 1920

    Il faudra réviser vos classiques, les 7 premiers se passent dans les années dix, les 4 premiers avant la guerre de 14/18. L’Adèle Blanc-Sec qu’adapte Besson, c’est la Belle Époque, ce ne sont pas les Années Folles.

    Merci pour cette photo, je tiens Besson pour un médiocre réalisateur, mais on voit qu’il met les moyens à la hauteur de l’oeuvre de Jacques Tardi.

    Quand on se rappelle qu’Adèle faillit être adaptée à la télévision et que Tardi déplorait qu’ils n’avaient même pas le budget nécessaire pour avoir une voiture d’époque, on se dit qu’il doit être content de la tournure des évènements.

    Le réalisateur idéal aurait été Jean-Pierre Jeunet, mais il a déjà fait son Adèle avec Un long dimanche de fiançailles.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 11 septembre 2009 à  08:21 :

      > Il faudra réviser vos classiques, les 7 premiers se passent dans les années dix, les 4 premiers avant la guerre de 14/18.

      Vous avez raison. J’ai modifié l’article en conséquence.

      On voit bien cependant, en analysant le cliché qu’il y aura un gros travail de post-production : les enseignes publicitaires et les sens interdits devront être retouchés sur les décors du film.

      Répondre à ce message

  • Luc Besson a commencé à tourner « Adèle Blanc-Sec »
    11 septembre 2009 16:47, par Julien

    je ne sais pas en quoi Louise Bourguoin est "jolie", voir même faite pour ce rôle. Erreur de casting.

    Rappelons le premier gâchis de Europa Corp en adaptant "Michel Vaillant".

    Répondre à ce message

    • Répondu par L.C le 11 septembre 2009 à  17:46 :

      Louise Bourguoin est très jolie, elle est même belle, et adorable et craquante, elle a en plus la beauté classique idéale de l’Adèle des 3 premiers albums, ça se dégrade vraiment par la suite, où Tardi lui fait un gros nez, un visage rond et un air vulgaire, mais au début Adèle a un côté Diane de Mérode, ou la femme au chapeau noir de Klimt.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 15 septembre 2009 à  13:03 :

        Et compétente ? Ha ha

        Erreur de casting en effet. Adèle n’a rien à voir avec une gravure de mode...

        Répondre à ce message

  • Luc Besson a commencé à tourner « Adèle Blanc-Sec »
    12 septembre 2009 08:31, par Xav Kord

    Tardi et Besson... Ce n’est pas un peu le mariage de la carpe et du lapin ?

    Répondre à ce message

  • J’étais sur place ce dimanche là. Quelques petites infos que j’ai pu glaner. Il devrait en fait y avoir 3 films de réalisés. Tardi est lui même impliqué. Son fils est présent sur le tournage. Le tournage s’est baladé dans tout Paris (Palais Royal, jardin des plantes, Opéra...). Le budget est assez conséquent vu l’importance des moyens mis en oeuvre. La sortie serait prévue pour avril 2010.
    Et moi après avoir vu ça je suis vraiment impatient de voir ça et heureux que ça soit Besson qui s’y colle en assurant un budget suffisant pour rendre hommage à l’oeuvre de tardi !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois : un esthète averti en vaut deux ! le 21 septembre 2009 à  21:24 :

      Connaissant le gout de Besson pour le olé-olé, je ne serai pas surpris que le film ne s’appesantisse sur les séquences déshabillées, notamment d’Adèle dans son bain. Compte tenu du coté "photogènique" de l’actrice, j’attends donc avec impatience la sortie du film....Cordialement

      Répondre à ce message