Lupus - Volume 3 - Frederik Peeters - Atrabile

7 juin 2005 0 commentaire
  • Les errances de Lupus & Sanaa continuent dans ce troisième et avant-dernier tome d'une des séries actuelles les plus attachantes.

Toujours sur les traces des deux fugitifs, les agents du père de Sanaa arrivent au tranquille village de retraités dans lequel s’étaient réfugiés nos deux héros. Obligés de quitter les lieux en catastrophe, nos deux protagonistes arrivent à atteindre une ville et à détourner un petit vaisseau spatial vers une mystérieuse destination décidée par Lupus.

Si le personnage de Sanaa n’est pas particulièrement développé dans ce tome, celui de Lupus bénéficie en revanche de différents flash-backs qui permettent au lecteur de découvrir quelques aspects de son enfance et de sa relation avec Tony, son vieil ami décédé dans un précédent volume.
Comme depuis le début, Frederik Peeters utilise son univers de science-fiction de façon plus poétique que technique, sans jamais d’ailleurs s’en moquer, puisqu’il le traite de façon terre-à-terre, c’est-à-dire en l’intégrant au quotidien de ses personnages. Ce qui n’empêche pas des moments d’émerveillements de la part du lecteur, l’auteur ne s’interdisant certainement pas de profiter des occasions visuelles offertes par son histoire.

La science-fiction de Peeters est profondément humaine, avec ses personnages qui doutent, redoutent la solitude et ont bien du mal à s’approcher les uns des autres. Son trait est tout aussi chaud et le ton de la série, entre mélancolie et espoir, montre bien que Lupus est une continuation thématique des oeuvres plus réalistes de l’auteur.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire un extrait.

  Un commentaire ?