Magda Ikklepotts T1 - Par Debois & Krystel - Ankama Editions

10 juillet 2014 1 commentaire
  • Il ne fait pas bon pratiquer la sorcellerie dans Paris, surtout quand la populace vous persécute, que vous êtes une jeune débutante, et qu'un magicien disparu semble vous avoir affublé d'une malédiction.

Un soupçon de La neuvième porte de Roman Polanski pour la roublardise de sa protagoniste, une pincée de X-Men pour la communauté évoluée et persécutée, ajoutez-y une héroïne plombée par un drame familial mystérieux, le tout saupoudré d’une mise en images fouillée, doublée d’une maîtrise de l’outil numérique, et vous obtenez une nouvelle série de sorcellerie prometteuse.

Magda Ikklepotts, 19 ans, vit à Paris et possède certains pouvoirs transmis par ses défunts parents. Mais en attendant de trouver une sorcière qui pourrait achever son initiation, elle vit d’arnaques minables.

Jusqu’au jour où, contrainte de collaborer avec la police, elle met le doigt sur une affaire qui la mène vers une figure sombre de son passé : Vitali Petrov, l’assassin de ses parents.

Le scénariste, François Debois, réussit le tour de force de mettre en place à la fois un univers de sorcellerie contemporaine, ainsi qu’une poignée de personnages plutôt intéressants, sans pour autant empester le stéréotype à plein nez.

Et même si la petite Magda semble encore tendre et en retrait, les révélations présentes dans les ultimes pages la baignent d’un éclairage prometteur pour la suite.

Magda Ikklepotts T1 - Par Debois & Krystel - Ankama Editions
©Krystel/Ankama Editions

Les sorciers sont ici considérés comme les mutants de l’univers X-Men : des êtres évolués, craints et persécutés. Les connaisseurs des X-Men s’amuseront d’ailleurs à noter que Mme St-Ange, la pourfendeuse des sorcières, se déplace en chaise roulante mélangeant ainsi les personnages de Magnéto et Charles Xavier.

Graphiquement, nous soulignions plus haut la maîtrise visuelle de Krystel. La dessinatrice de Ash (éditions Soleil) nous livre ici de très belles compositions articulées autour d’ambiances mystérieuses ou fantastiques, dans un Paris de carte postale sans pour autant baigner dans les clichés.

©Krystel/Ankama Editions

Nous n’en dévoilerons pas plus sur ce nouvel univers, mais sachez que les multiples pistes disséminées dans ce premier tome de Magda laissent espérer une série prometteuse, qu’il serait dommage de boucler en deux épisodes à l’instar des séries récentes des éditions Ankama.

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :