Mickey, Donald et Picsou en passe de déménager ?

4 juillet 2019 1 commentaire
  • Le groupe Unique Héritage Média (Quelle Histoire, Fleurus Presse, Panini Kids...), est entré en négociation exclusive avec l'entité Disney Hachette Presse, détentrice de titres comptant parmi le plus important du secteur presse jeunesse : "Le Journal de Mickey", "Picsou Magazine" ou encore "Disney Princesse".

Unique Héritage Média, groupe de presse et d’édition français, déclarait vendredi 28 juin dernier avoir entamé des négociations avec les groupes Lagardère et The Walt Disney company, tous deux détenteurs de la co-entreprise Disney Hachette Presse. Lagardère est actionnaire à hauteur de 49 % tandis que Disney détient 51 % des actions de l’entreprise. Le montant potentiel de cette transaction n’a pas été communiqué.

Mickey, Donald et Picsou en passe de déménager ?
Le Journal de Mickey est un magazine historique dont le premier numéro paru en 1934 !

UHM n’était, initialement, pas spécialisé dans la presse jeunesse, bien que les produits qu’il commercialisait soit destinés à la même tranche d’âge. Jusqu’en 2015, le groupe se concentrait sur les applications pour la jeunesse, les livres et les jeux éducatifs. Depuis 2015 et le rachat de Fleurus Presse au fonds d’investissement OpenGate Capital, UHM s’est lancé dans la presse jeunesse. Fleurus détenait des titres comme Papoum, Abricot, Je lis déjà ou encore Le Monde des ados.

Fort de ces douze millions de magazines jeunesse vendus annuellement, l’intégration de DHP au détenteur de Fleurus Presse lui permettrait de se présenter en pôle position de la presse jeunesse et d’ainsi compléter une offre déjà vaste en y incorporant une presse distractive composée notamment de bandes dessinées.

Comme le déclarait Emmanuel Mounier, président de UHM, « Ce projet permettrait à UHM de doubler de taille, tout en conservant l’agilité et la créativité qui font sa force depuis sa création. ». UHM contracterait une licence globale auprès de Disney pour l’utilisation des marques et personnages Disney qui étaient exploités par Hachette depuis 1930.

Couverture du 500e numéro de Picsou Magazine. Le dernier numéro paru étant le 543, paru en mai dernier.
© Disney Hachette Presse

Les rumeurs concernant cette action financière ne datent pas d’hier, puisqu’en septembre 2018 déjà, nous avions vent d’une levée de fonds de la part d’UHM dont l’objectif affiché était déjà le rachat de DHP, mais également celui du groupe Mondadori France, notamment détenteur de la revue Science & Vie. Ce dernier a, entre-temps, été racheté par le groupe Reworld Media.

Ces rumeurs semblent donc se concrétiser et sont probablement à mettre en parallèle avec le succès de la collection Quelle Histoire appartenant à UHM outre-atlantique. L’exportation de celle-ci auprès de Roaring Brook Press, filiale du géant Américain MacMillan Publishers a en effet été rendue possible par l’intermédiation du groupe Lagardère. L’action financière de rachat dont il est question viendrait donc sceller le rapprochement entre les deux groupes.

L’un des derniers numéro de la collection "Quelle Histoire" s’intéresse à Mère Teresa
© Unique Héritage Média

De la même façon, cette nouvelle vient confirmer le retrait progressif de Lagardère du secteur presse et média, orchestré par son actuel dirigeant, Arnaud Lagardère. Ce dernier a en effet revendu la quasi-totalité de l’empire presse monté par son père Jean-Luc Lagardère avec la revente des magazines Elle, Version Femina, Art & Décoration, Télé 7 jours, Public, … Le groupe entend se recentrer sur ses activités d’édition et de distribution dans les lieux de voyage.

Les lecteurs du Journal de Mickey, Picsou Magazine et leurs petits frères respectifs doivent donc s’attendre à du nouveau du côté de leurs revues favorites. Le rachat de Fleurus Presse avait en effet entraîné la refonte partielle ou totale des maquettes de ses magazines. Les premiers chiffres de ventes ayant suivi ces refontes pointaient à la baisse, mais le groupe déclarait ne pas être en déficit et rester confiant vis-à-vis de l’avenir de ces revues.

Unique Héritage Média, de par sa connaissance du milieu de l’application jeunesse et du jeu éducatif est à concevoir comme un ambassadeur affirmé du cross-media. Lors des premières rumeurs concernant ce rachat, le groupe français ne cachait d’ailleurs pas sa volonté de se rapprocher du secteur de l’animation.

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :