Midi - par Baladi - La Cafetière

28 février 2007 0 commentaire
  • Après {Nuit tombante}, {Nuit profonde} et {Nuit blanche}, Alex Baladi clos son adaptation contemporaine d'un conte des {Mille et une nuits} avec ce quatrième tome toujours aussi étrange.

La nuit s’achève et les trois femmes ont écouté les trois hommes raconter leurs péripéties. Mais pourquoi aller se coucher maintenant ? Une quatrième femme a fait son apparition, et c’est maintenant au tour des filles de raconter... Voilà donc un nouveau ballet de folles révélations à base de relations torrides, de déceptions amoureuses, de vengeances, de rencontres et autres retrouvailles inattendues.

Midi - par Baladi - La Cafetière

Il est bien difficile de résumer ce quatrième et dernier album sans trop en dévoiler, puisqu’ici finissent par se démêler les divers récits imbriqués. La folie et les fantasmes sont toujours bien présents et l’ambiance toujours aussi malsaine. L’ensemble dérange, déroute tout autant qu’il attire et ensorcèle. Alex Baladi se lâche, mais il sait où il va et entraîne le lecteur dans un voyage limpide d’incompréhensions. Le dessin caricatural ne plaît pas forcément à tous mais il contribue idéalement au doux malaise qui se dégage de cette quadrilogie.

Si vous n’aviez pas apprécié les albums précédents, il est fort probable que ce dernier volet ne vous marque pas non plus. Dans le cas contraire, nous vous en conseillons la lecture, afin d’en saisir quelques-uns des nombreux mystères.

Voir en ligne : Lire la chronique de "Nuit tombante"

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?