PIL - Par Mari Yamazaki (traduction Ryoko Sekiguchi et Wladimir Labaere) - Casterman

15 mai 2013 0 commentaire
  • L'auteure comblée de {Thermae Romae} revient sur son adolescence rock. Et brode tout autour un joli récit familial, aux personnages étonnants.

Sa maman tentant de faire carrière en Europe, Nanami partage la maison familiale avec son grand-père. Pas du tout le genre à gâter sa filleule ou à la nimber de sa sagesse majestueuse. Ce papy-là dépense tout l’argent du foyer et cède au moindre de ses caprices. Sans compter son ingénuité, il est prêt à se faire berner par n’importe quelle commerciale manipulatrice.

Mal à l’aise dans son lycée privé, seule avec ses rêves d’évasion, Nanami fantasme sur l’Angleterre et ses groupes d’alors : au début des années 80, la New-Wave et les nouveaux romantiques triomphent. Mais les choix de l’adolescente vont vers la radicalité : le post-punk sombre et narquois de Public Image Limited, formé par l’ex-chanteur des Sex Pistols.

Mari Yamazaki va un peu loin en donnant le nom du groupe (P.I.L.) à son album, la musique du combo anglais apparaissant seulement en toile de fond. Ce one shot nostalgique montre bien, cela dit, l’immense importance de la culture musicale que l’on se forge à l’adolescence, et aussi à quel point les Japonais vénèrent cet art.

On pardonnera facilement les tendances au bavardage de l’auteure, de même que son dessin souvent sommaire - mais où sont les décors ?!- tant la vivacité de la relation entre le papy et Nanami sort de l’ordinaire. Et la curiosité de la jeune femme, son amour absolu pour cette musique si lointaine nous aide à comprendre comment, adulte, elle a pu se consacrer au Manga et rejoindre l’Italie pour s’y installer.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

De la même auteure : Thermae Romae

  Un commentaire ?