Paris By Night - Pascal Davoz & Olivier De March - Idées+

21 janvier 2020 0 commentaire
  • Pascal Davoz et Olivier De March nous entraînent dans les bas fonds d’un Paris futuriste et pour le moins alternatif : la ville lumière est en effet peuplée d’orcs et d’elfes. Les premiers sont, tradition oblige, les méchants, les bad guys, les mafieux. Quand à notre héros Scarface, il appartient au second peuple, ses oreilles pointues et sa classe inaltérable en témoignent.

L’histoire commence lorsque Bull Tataglia, le chef d’une importante famille mafieuse, décide de "licencier" son bras droit, Scarface. Et par licenciement, nos auteurs veulent bien dire exécution. Tout ne se passera évidemment pas selon les plans du parrain, qui subira le courroux vengeur et mérité de son ancien lieutenant.

En parallèle, nous suivons les péripétie du lieutenant de police Karpov, et de sa nouvelle partenaire l’elfe Payne, qui se retrouvent sur la piste de Scarface tout en enquêtant sur l’enlèvement d’un sénateur.

Paris By Night - Pascal Davoz & Olivier De March - Idées+

Vous l’aurez compris, Paris By Night est une série riche en rebondissements et en intrigues. L’histoire accumule les personnages et les péripétie, alternant les phases d’action et de combat avec des séquence plus riches en dialogues. Les auteurs décrivent ainsi le monde criminel des bas fonds de la capitale, tout en tenant un discours politique sur leur univers.

L’histoire est en effet traversée par la question de l’intégration des orcs et des elfes, débat qui n’est pas sans rappeler certaines discussions de notre actualité. On retrouve donc des radicaux de l’intégration qui s’opposent à des hommes politiques ultra-conservateurs, pour savoir si oui ou non une cohabitation entre les races est possible.

Pas toujours très subtile dans ses métaphores, la dimension politique du récit donne néanmoins une certaine texture à la série, sans laquelle Paris By Night pourrait paraître un peu trop vide.

On lit la série avec un certain plaisir, mais les dessins, quoique colorés, manquent un peu de punch et d’expressivité. Quant au dialogues, teinté d’un humour un peu lourdingue, ils vont droit au but sans détour. Mais l’argot utilisé à outrance et le côté gouailleur beaucoup trop insistant de la voix off donnent à l’ensemble un côté presque caricatural de film noir, très peu convaincant car assez artificiel.

On s’attache cependant assez vite aux personnage, notamment au duo de flics, et l’histoire est ponctuée de rebondissement jusqu’au grand final qui vaut son pesant de cacahuètes.

Ces qualités couplées à l’intéressant discours politique font de Paris By Night une bonne série, qui se lit tout de même avec plaisir.

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Paris By Bight T. 1 / Scarface. Scénario par Pascal Davoz & dessins par Olivier De March. Édition Idées+.

Premier tome "Scarface" sorti le 13/01/2020, deuxième tome "Nina Payne" à paraître le 14/02/2020.

  Un commentaire ?