Record of Grancrest War T. 1 & T. 2 - Par Ryo Mizuno & Makoto Yotsuba - Pika Edition

14 décembre 2019 0 commentaire
  • Auteur des Chroniques de la guerre de Lodoss, Ryo Mizuno nous revient en France par le biais des adaptations de sa dernière œuvre en date : "Record of Grancrest War". Après son adaptation animé diffusée sur Wakanim l’année dernière, c’est au tour de Pika de d’éditer la version manga de la célèbre série de Light Novels.

Le début de l’histoire nous introduit rapidement dans le contexte de son récit : le continent d’Atlatan est menacé par des démons. Les hommes ont créé les « Crest », symbole leur octroyant puissance et pouvoirs, afin de contrer cet ennemi. Mais au lieu de s’allier pour lutter face à la menace, de nombreux nobles en ont profité pour assoir leur pouvoir et conquérir des Terres.

Suite à ces nombreux conflits, deux factions se sont élevées au-dessus des autres : l’Union et l’Alliance. L’histoire débute lorsque les héritiers de ces deux grandes nations s’apprêtent à se marier pour enfin mettre un terme à des années de conflits. Leur union permettrait ainsi, de créer le « Grancrest » qui, selon la légende, serait capables de libérer l’Humanité des calamités qui la ronge…

Après une introduction rapide à l’univers du récit, nous faisons la connaissance avec le personnage principal de l’histoire. Siluca Meletes, une jeune prodige sortant de l’académie de magie. Intelligente et sûre d’elle, on l’enverra auprès d’un seigneur dont la réputation n’est plus à prouver. Peu intéressée par ce destin qu’on lui promet. Elle trouvera, lors d’une rencontre fortuite, le moyen de s’en échapper et de mettre un terme aux conflits qui ravage le continent. Ce moyen se nommera Théo, un chevalier errant ayant acquis un Crest après avoir affronté des monstres, et désireux de libérer son village de l’oppression du vicomte en place.

Record of Grancrest War T. 1 & T. 2 - Par Ryo Mizuno & Makoto Yotsuba - Pika Edition

Entre luttes de pouvoirs, stratégies politique et batailles féroces menées par de puissants combattants, l’histoire propose un cocktail efficace. Elle ne prend que peu de pauses et va toujours de l’avant dans ces deux premiers tomes. Si l’accomplissement de leur objectif n’en est qu’aux balbutiements, le scénario avance d’un pas sûr et on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer. La galerie des personnages s’étoffe au fur et à mesure, formant une communauté autour de Théo qui devient un héros malgré lui.

Si l’histoire écrite par Mizuno se révèle passionnante à suivre, le dessin de Makoto Yotsuba, connu aussi sous le nom de Mizuki Mikuni, se révèle tout aussi plaisant. Parfait mélange du style Fantasy japonais avec des intrigues s’approchant d’un Game of Thrones, ce manga est une très bonne œuvre à découvrir pour toutes personnes recherchant un peu moins d’exceptionnel dans le récit et un peu plus de réflexion sur les relations entre les personnages. À noter que la série s’est achevée au Japon au bout de 7 tomes, beaucoup d’aventures nous attendent donc, et avec elles l’envie d’en découvrir plus.

(par Romain COMPIEGNE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Record of Grancrest War T1. Par Ryo Mizuno & Makoto Yotsuba. Traduction Ninon Masella. Pika Edition collection "Seinen". Sortie le 16 Octobre 2019. 160 pages. 7.20 euros.

Record of Grancrest War T2. Par Ryo Mizuno & Makoto Yotsuba. Traduction Ninon Masella. Pika Edition collection "Seinen". Sortie le 11 Décembre 2019. 160 pages. 7.20 euros.

  Un commentaire ?