Théocrite : Epoque à vendre - Par Jean-Luc et Philippe Coudray - La Boîte à Bulles

14 septembre 2006 0 commentaire
  • Le travail, l'argent, l'évolution technologique, l'environnement, la place de l'individu dans la société,... Rien n'échappe au crible des syllogismes des frères Coudray. Un humour abstrait, poétique, merveilleux qui rend vraiment intelligent.

L’époque est ainsi : dans les librairies, l’humour rime rarement avec la subtilité. Les Blondes, les Psys, Toto, les Profs, les jeunes pères... Sans mépriser aucun de ces travaux, force est d’admettre que les thèmes de l’humour ordinaire laissent aussi sûrement des traces de gras au cerveau que les frites en laissent sur les doigts. Sur scène aussi : combien n’avons-nous pas à supporter de Bigard pour un seul Devos ? Depuis 20 ans, les Coudray tracent leur voie. Leur humour est abstrait, discursif, réflexif. Il s’adresse à notre intelligence.

Rien d’alambiqué dans leur démarche. Le texte ressemble au dessin : simple, lisible, sans prétention. Nous n’avons pas affaire ici à des donneurs de leçon. Les frères Coudray ne font pas les malins : ils réfléchissent tout haut. Ils prennent les choses telles qu’elles sont et tentent d’en appréhender la logique. Très vite, en quelques pages, ils nous font comprendre que, dans notre perception du monde, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Avec une acuité sans égale, ils mettent le doigt sur ce qui rend notre société malade et qui se résume en un mot : l’inintelligence. A découvrir d’urgence, l’humanité en dépend !

Théocrite : Epoque à vendre - Par Jean-Luc et Philippe Coudray - La Boîte à Bulles
Théocrite - Epoque à vendre - La Boite à Bulles

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?