Tonnerre de Bulles n°23 : Par Toutatriste !

23 mai 2020 0 commentaire
  • Petit format, petite équipe rédactionnelle, petit du prix, mais toujours là ! La revue des Petits Sapristains continue, contre vents et marées, même si en ce moment ils ne sont guère favorables de défricher un paysage éditorial ô combien encombré !

En couverture (toujours tête bêche !) Serge Ernst sous les projecteurs depuis le succès de la série Boule à zéro, éditée par Bamboo et José Bocquet, un scénariste qu’on ne présente plus (sauf à Tonnerre de Bulles !) et qui revient sur son parcours en pages intérieures.

Pas de révélations tapageuses ou de scoop scandaleux dans ces entretiens menés par Raymond Larpin pour le premier et Marius Jouanny pour le second, ce n’est pas le style de la maison ! Dans ces entretiens au long cours documentés et érudits, intervieweurs et interviewés se donnent le temps d’expliquer, détailler une carrière qui, comme souvent, est loin d’être rectiligne. Ainsi, le lecteur découvre la richesse et la longévité d’un dessinateur dont la carrière a démarré en 1975 dans le défunt Journal Tintin et qui ne se résume pas aux tribulations d’une petite fille atteinte d’un cancer et hospitalisée depuis des années, très bonne série au demeurant !

En retournant de 180 degrés votre journal, vous apprenez que José-Louis Bocquet écrivain, journaliste, libraire, biographe n’a pas toujours dirigé la célèbre collection Aire Libre chez Dupui. Ce parfait connaisseur de la maison et de ses auteurs a lui aussi pas mal roulé sa bosse... avant. À travers cet entretien, c’est toute une part d’histoire de la BD à laquelle nous invite Marius Jouanny avec ce copieux article.

En dehors des qualités évoquées ci-dessus, la revue a le souci de mettre en lumière des auteurs parfois un peu plus éloignés des projecteurs. C’est encore le cas dans ce numéro avec Brunor ((les Indices pensables 2016) et Victor Hussenot (la casa Warum) dont nous serons sans doute plusieurs à découvrir le travail et l’apprécier à sa juste valeur. Une illustration de l’éclectisme d’une revue qu’il ne faudrait surtout réduire à un musée de la BD.

Réactif d’ailleurs, le magazine sait l’être, quand il faut ! Pour preuve ces quelques pages en hommage à Uderzo réalisés par quelques grandes signatures comme Zep ou Boucq par exemple. Le tout résumé par une formule sobre et définitive : Par Toutatriste !.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Tonnerre de Bulles, n°23, 7€
à commander directement :
Les Petits Sapristains
la Chênaie Longue
35500 Saint Aubin des Landes
contact : Yannick Bonnant
yannick.bonnant1[at]gmail.com

  Un commentaire ?