Actualité

Un César pour Le Sommet des Dieux

Par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 26 février 2022                      Lien  
Décidément, la bande dessinée de Jiro Taniguchi aura franchi bien des sommets : mangaka plus d’une fois porté à l’écran, son « Sommet des Dieux » adapté en dessins animés par Patrick Imbert vient d’être sacré meilleur film d’animation à la cérémonie de Césars 2022 hier soir. Publié chez Kana, le manga de Taniguchi raconte le périple du reporter japonais Fukamachi qui croit reconnaître l’alpiniste Habu Jôji, réputé disparu depuis des années. L’enjeu est de savoir si George Mallory et Andrew Irvine, les premiers hommes à avoir officiellement atteint le sommet de l’Everest le 8 juin 1924, y sont arrivés, l'appareil photo en détient la preuve. Fukamachi se lance sur ses traces et rencontre chemin faisant le faune des passionnés qui convoitent d’atteindre le sommet du monde.
Un César pour Le Sommet des Dieux
Le manga est paru aux éditions Kana

La fortune cinématographique de Jiro Taniguchi est étonnante. Trois des ses mangas ont été adaptés au cinéma par des productions européennes : Quartier lointain par le Belge Sam Garbarski en 2010, Un Ciel radieux par Nicolas Boukhrief & Frédérique Moreau en 2016 et maintenant le dessin animé de Patrick Imbert.

Taniguchi avait connu d’autres adaptations au Japon, notamment Le Gourmet solitaire (2012, téléfilm inédit en France), Everest, le sommet des dieux tiré du Sommet des Dieux par Hideyuki Hirayama (2016), une série TV de dix épisodes de L’Homme qui marche (2020) et enfin ce film de dessins animés franco-luxembourgeois en 2D réalisé par Patrick Imbert.

Le manga avait été adapté déjà en film live au Japon sour le titre "Everest, le sommet des dieux" par Hideyuki Hirayama en 2016.

Déjà sacré meilleur film d’animation par Les Lumières de la presse internationale il y a quelques jours, nous ne sommes pas surpris qu’il remporte également un César. Bravo au réalisateur et à son équipe.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782505004899

Le sommet des dieux Kana ✏️ Jirô Taniguchi à partir de 13 ans Aventure France 🏆 César 2022 du meilleur film d’animation 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Un César pour Le Sommet des Dieux
    26 février 2022 21:30, par denis

    Publié chez Casterman, le manga de Taniguchi raconte le périple du reporter japonais Fukamachi qui croit reconnaître l’alpiniste Habu Jôji, réputé disparu depuis des années. L’enjeu, c’est que cet homme a peut-être grillé de politesse George Mallory et Andrew Irvine, les premiers hommes à avoir officiellement atteint le sommet de l’Everest le 8 juin 1924 et qu’il en détient la preuve.

    Je ne comprends pas le sens de la dernière phrase. L’enjeu du film est de savoir si Mallory est mort avant ou après avoir atteint le sommet et Habu est en possession de l’appareil photo de Mallory qui répond à cette question.

    Répondre à ce message

  • Un César pour Le Sommet des Dieux
    27 février 2022 11:34, par jerome

    bonjour,
    le sommet des dieux est édité par les éditions Kana et non Casterman...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 27 février 2022 à  11:53 :

      Effectivement, c’est corrigé.

      Répondre à ce message

PAR Didier Pasamonik (L’Agence BD)  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD